\"CAMEROUN: CET HOMME ANNONCE UNE GREVE DE LA FAIM A COMPTER DU 21 JUILLET 2014 A YAOUNDE.\"

Voici pourquoi le Président de la Ligue Nationale de Défense des Droits des Personnes Défavorisées, (LINAPDEF) Emmanuel Mbombog Mbog Matip a décidé de ne plus manger ni boire de l’eau à compter du 21 juillet prochain.

Dans la correspondance adressée au Président de la République, Paul Biya, le 18 juin 2014, Emmanuel Mbombog Mbog Matip(notre photo) a clairement signifié les raisons qui le poussent aujourd’hui à lancer un mot d’ordre de grève de la faim à compter du lundi 21 juillet 2014 à Yaoundé.

En effet il exige entre autres, la « Libération des mineurs incarcérés dans nos prisons et recasement des enfants de la rue pour leur assurer un meilleur encadrement et leur insertion sociale ;-Libération des malades, des bébés et des cadavres retenus dans des hôpitaux pour factures impayées, -Réintroduction des bourses dans les universités d’Etat, -Application du texte de loi sur la gratuité de l’Ecole primaire et maternelle et la suppression des frais d’APE dans les établissements scolaires, -Suppression des pratiques obscènes dans les lieux publics(bars,snack, etc.) ». Emmanuel Mbombog Mbog Matip, par ailleurs Directeur de Publication du journal « Climat Social », tient toutefois à préciser qu’« Il ne s’agit pas d’un bras de fer avec le gouvernement, mais plutôt de l’expression d’un ras-le-bol social manifesté à travers notre association qui est porteuse des voix des sans voix » peut-on lire dans cette correspondance dont une copie a été transmise à la rédaction de yaoundeinfos.com. Le Président de la LINAPDEF affirme par ailleurs avoir envoyé des copies de la même correspondance à plusieurs membres du gouvernement, à la première Dame, Madame Chantal Biya, aux autorités administratives de la capitale, au Délégué Général à la sureté Nationale, au Secrétaire d’Etat à la défense chargé de la gendarmerie, mais également aux ambassades des Etats Unis, de la Grande Bretagne, d’Allemagne, de la Suisse et de la France.

Yaoundeinfos.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.