\"Roméo Dika, Président du SYCAMU...\"
Roméo Dika, Président du SYCAMU…

Tout sur les circonstances de cette affaire et sur la cérémonie de distribution des guitares aux artistes camerounais le 30 août 2014 à Yaoundé.

Roméo Dika, artiste, chanteur, auteur-compositeur, arrangeur et producteur , et actuel Président du Syndicat Camerounais de la Musique(SYCAMU) et Vice-président de la Fédération Internationale des Musiciens, a reçu la visite des éléments de la gendarmerie nationale le 29 août 2014 au siège de sa Radio et de son Syndicat pour l’amener à aller témoigner en faveur d’un certain Raymond Tchengang dans la plainte qu’il aurait déposée contre Odile Ngaska, l’ex PCA de la Société Civile camerounaise de l’Art Musical(SOCAM) et actuellement aux Etats-Unis d’Amérique « pour des raisons médicales » selon un proche.

Sur sa page Facebook, le Président du SYCAMU a tenu à faire une mise au point pour que l’opinion nationale et internationale soit édifiée sur cette affaire. En effet Roméo Dika (de son véritable nom Louis Roméo Dika Ndoumbè) écrit que « Des Gendarmes casseurs ont été envoyés par le procureur BIFOUNA NDONGO, pour m'enlever et m'obliger à témoigner en faveur de CHENGAN dans la plainte qu'il a déposé contre ODILE NGASKA MBIATCHA. Après l'échec de leur tentative de m'enlever devant les médias qu'ils avaient placés devant les bureaux de ma RADIO DES ARTISTES, avant de quitter les lieux, les gendarmes sur ordre téléphonique du "chef" après avoir menacés de tirer sur les artistes présents déterminés à défendre le président du SYCAMU, ont cassés la porte de la radio des artistes le vendredi 29 aout 2014 autour de 16h45. Cette tentative d'enlèvement devait avoir lieu la veille de ma cérémonie de remise de guitare à 102 artistes que j'organisais en partenariat avec le Ministre des Arts et de la Culture, AMA TUTU MUNA ».

En effet cet incident est survenu la veille de la cérémonie de distribution des guitares à 102 artistes camerounais par le Ministre des Arts et de la Culture en partenariat avec la Fédération internationale des Musiciens et le Syndicat camerounais de la Musique. Le Président du Sycamu qui a dénoncé cette action contre sa personne a invité les artistes à plus de vigilance et à tourner le dos aux agitateurs et autres aventuriers qui veulent semer le trouble et les divisions dans le milieu artistique. Tout comme lui, la Ministre des Arts et de la Culture a invité les artistes à plus d’ardeur au travail. Les guitares qu’ils ont reçues samedi 30 août 2014 au Musée national, leur seront sans doute d’un grand apport dans leur travail. Le Président du SYCAMU a annoncé l’organisation d’une autre cérémonie de distribution des guitares aux artistes, à Douala. Puisque sur les 500 guitares disponibles, seules 102 ont été remises aux artistes. Voilà des actions concrètes qui doivent être régulièrement menées pour professionnaliser d’avantage la musique camerounaise.

Ericien Pascal.

One Reply to “CAMEROUN: MUSIQUE: ROMEO DIKA VICTIME D\’UNE TENTATIVE D\’ENLEVEMENT A YAOUNDE.”

  • sid
    sid
    Reply

    qu’est-ce qui reste encore à voir au Cameroun? Un seul mot finalement suffit: le travail comme l’a dit madame le ministre de la culture. Pour cet article, slut monsieur le journaliste pour l’info

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.