\"L'artiste Mbarga Soukous, pendant son Show\"
L\’artiste Mbarga Soukous, pendant son Show

Voici les temps forts de la cérémonie d’ouverture officielle de ce festival international hier 14 novembre 2014 au camp Sonel à Yaoundé.

La cérémonie d’ouverture officielle du Festival international des musiques bantoue Festi-Bikutsi a eu lieu hier vendredi 14 novembre 2014 au camp Sonel (devenu camp Eneo) au quartier Essos à Yaoundé. Cérémonie présidée par Madame le Ministre des Arts et de la Culture Ama Tutu Muna.

Cette soirée festive a été marquée par plusieurs temps forts : d’abord les résultats du Prix Concours Découvertes Festi-Bikutsi 2014 : Le jury composé des personnalités telles que l’ex journaliste de la CRTV François Bingono Bingono ou encore Daba Sarr la présidente du Festival Africa Fête Itinérant, a dévoilé le nom du vainqueur à savoir David Baliaba qui a obtenu une note de 15,16/20.le deuxième lauréat, Franky Amougou, a obtenu une note de 13,50/20 et Doudouce Lille est arrivée en 3è position avec une moyenne de 13,40/20. On retient que le vainqueur de ce Concours Découvertes Festi-Bikutsi 2014 devra bénéficier gratuitement d’une campagne de communication dans les médias partenaires du festival. L’autre temps fort, le discours du Directeur du festival, René Ayina qui a à nouveau exprimé son sentiment de fierté et de joie au regard du bon déroulement de l’édition 2014 de ce festival qu’il a lancé en 1995.

Puis vint le tour du Ministre des Arts et de la Culture pour s’adresser aux festivaliers et autres personnalités invites. Malheureusement la Ministre Ama Tutu Muna ne prononcera pas son discours car c’est à ce moment précis qu’une forte pluie s’est subitement abattue au camp Sonel, contraignant tout le monde à se refugier, y compris la Ministre des Arts et de la Culture, dans la grande salle du camp Sonel. Mais avant de quitter la scène, la Ministre annoncera tout simplement que le Chef de l’Etat a décerné une médaille à l’artiste Mbarga Soukous et que cette médaille lui sera remise plutard. Pendant plus d’une heure la forte pluie bat son plein, certains festivaliers commencent à rentrer chez eux, d’autres venus faire la fête ont espoir que la pluie cessera et que le show continuera. Un temps, une brève coupure d’énergie électrique viendra saler l’adition.

Le retour du show.

Après un peu plus d’une heure d’attente de l’arrêt de la pluie, le spectacle va se poursuivre grâce au matériel de sonorisation de la police nationale. Premier temps fort de cette « reprise », la restitution de la résidence de création avec cette belle fusion artistique et rythmique du Fafi Band qui a permis aux festivalier d’apprécier les prestations scéniques des artistes Sessime du Benin, Noumoucounda Cissoko, Fou Malade du Sénégal. Un vrai régal. L’autre moment fort, les prestations des autres artistes camerounais tels que la Dauphine, Mballe Mballe, Bisso solo et Coco argenté qui est montée sur le podium à 3h du matin. Juste après elle, c’est Mbarga Soukous qui prendra le relais sur le podium pour clôturer la soirée. La légende du Bikutsi à qui le festival rendait pourtant « hommage » va prester devant un maigre public. Certains festivaliers diront même que le comité d’organisation aurait dû le programmer à une « bonne heure » pour lui permettre de communier véritablement avec un large public. Mais Mbarga Soukous a fait son show et a revisité son répertoire avec notamment les chansons mythiques « Sono Sono », « essamba long courrier » etc. Malgré son âge l’artiste a assuré et le public a aimé et dansé avec lui. Et c’est exactement à 3h57 minutes qu’il va quitter la scène, fier d’avoir rempli son contrat avec le public et ses fans.

Ericien Pascal.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.