\"Madame Eva Jacqueline Etongue M, nouveau SG de la CNDHL.\"
Madame Eva Jacqueline Etongue M, nouveau SG de la CNDHL.

Madame Eva Jacqueline Etongue Mayer a été installée le 14 novembre 2014 à Yaoundé par le Président de la Commission Nationale des Droits de l’Homme et des Libertés, Dr. Chemuta Divine Banda.

Née le 10 avril 1970 à Nkongsamba dans la Région du Littoral au Cameroun, Madame Eva Jacqueline Etongue Mayer Epouse Elangue est recrutée à la Commission Nationale des Droits de l’Homme et des Libertés(CNDHL) le 25 février 2002 après un stage de 3 mois passés au Centre des Nations Unies pour les Droits de l’Homme et la Démocratie en Afrique Centrale. Elle va travailler à la CNDHL de 2002 en 2006 comme Cadre chargé de la protection des Droits de l’homme au plan national.

En novembre 2006, Madame Eva est nommée Chef de Division de la Promotion et de la Protection des Droits de l’Homme à la CNDHL avec rang de Directeur de l’Administration centrale, poste qu’elle a occupé jusqu’à la date du 07 novembre 2014.C’est en effet à cette date qu’elle est nommée par décret présidentiel, Secrétaire Général de la Commission Nationale des Droits de l’Homme et des Libertés.

Titulaire d’un Master en Droits de l’homme et action humanitaire obtenu à l’Université Catholique d’Afrique Centrale(UCAC), Madame Eva est par ailleurs inscrite en thèse dans la même discipline.

Elle a cumulativement été la Coordonatrice du Projet Droits Humains dans le cadre du Projet de renforcement des capacités nationales en Droits de l’homme programme des Nations Unies pour le Développement(PNUD)/CNDHL entre 2006 et 2012. De mars 2011 à février 2013, elle a été le Deuxième Vice-président du Comité de gouvernance et de Participation populaire, Représentant la Société Civile de l’Afrique centrale auprès de la Commission Economique pour l’Afrique des Nations Unies(CEA). Face à la presse, après son installation le nouveau Secretaire Général de la CNDHL a prôné le rassemblement. Elle s’engage à travailler en synergie avec tout le personnel. Afin de parvenir à de résultats satisfaisants.

Bon à savoir, Membre du Secrétariat Technique du Suivi des Recommandations des Mécanismes des Droits de l’Homme mis sur pied par le Premier Ministre Chef du Gouvernement, Madame Eva est entre autres, Membre de la Cellule de lutte anti corruption du Ministère de la justice, et Membre de la Commission d’éligibilité au statut des Réfugiés au Cameroun. Elle est aussi membre du Conseil d’Administration de Transparency Cameroon, et membre de l’Association Camerounaise des femmes juristes.

EP. Nguiamba.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.