\"Peter Essoka,Vice-Président du CNC.\"
Peter Essoka,Vice-Président du CNC.

Voici les noms des journalistes sanctionnés et ce qui leur est reproché par le Conseil National de la Communication(CNC).

Le Conseil National de la Communication vient encore de sanctionner sévèrement des journalistes. Ces sanctions, issues de la session du 18 novembre 2014 du Conseil National de la Communication, organe de régulation du secteur de la communication sociale au Cameroun, ont été lues ce vendredi 28 novembre 2014 sur les antennes de la Radio nationale.

Ainsi 5 journalistes sont suspendus de toutes activités liées au journalisme pour une durée de six(6) mois. Il s’agit de Parfait Ayissi Etoa de la chaîne de télévision privée Vision 4, suspendu pour, «faute consécutive d’atteinte à l'éthique et à la déontologie professionnelles en matière de la Communication sociale au Cameroun» ; Jacques Blaise Mvié, Directeur de Publication(DP) du journal «La Nouvelle» ; Ernest Obama, Inès Belinga, et Roméo Mbida tous les trois en service à la chaîne privée Vision 4 suspendus pour « faute consécutive d’atteinte à l'éthique et à la déontologie professionnelles en matière de la Communication sociale ».
La télévision privée Equinoxe TV, reçoit un avertissement pour « diffusion d’images choquantes».Peter Essoka, Vice-Président du CNC, assure la Présidence de cet organe depuis la mort Mgr Befe Ateba, l'ancien Président du Conseil National de la Communication.

Perin Loire Nzindi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.