\"Dr.Diarra pendant son exposé\"
Dr.Diarra pendant son exposé

Cet atelier scientifique organisé le 25 novembre 2014 par la société Nestlé Cameroun en partenariat avec le Ministère de la santé publique a regroupé plusieurs experts.

La fortification alimentaire était au centre d’un atelier scientifique organisé le 25 novembre 2014 à Yaoundé par la Société Nestlé en partenariat avec le Ministère camerounais de la santé publique. Cet atelier qui avait pour thème « l’intérêt de la fortification alimentaire pour combler les carences en micronutriments », était en réalité une « une réunion d’échanges et de partage » comme l’a indiqué M. Richard Tongue, Représentant de l’Administrateur Directeur Général de Nestlé Cameroun à cette rencontre qui a eu pour cadre l’hôtel Hilton de Yaoundé.

Au cours de cette réunion animée par des experts et à laquelle ont pris part des Représentants du secteur privé et des responsables des associations des consommateurs, l’on a évoqué les actions multipartites pouvant aboutir à des meilleurs résultats de santé publique au Cameroun. Avec le concours de Nestlé qui se présente aujourd’hui comme le leader mondial de la santé et du bien-être. Un véritable moment d’éducation et d’information. Parmi les experts invités à cette réunion technique, André Ager Tongue dont l’exposé portait sur l’ « Etat des lieux de la fortification alimentaire au Cameroun ».On y a fait un constat. Triste. Beaucoup de carences en micronutriments au Cameroun. Pour ce qui est de la vitamine A par exemple, on note des carences de l‘ordre de 28,6% dans le grand sud, 43,0% dans le grand nord et 35,0% au plan national. Les Carences en Fer sont plus élevées chez les enfants avec un pourcentage de 20% au plan national etc. Les experts ont donc tous fait le même constat : c’est un problème de santé publique car la situation est grave. D’où la nécessité d’amplifier des véritables stratégies de lutte contre les carences en micro nutritions au Cameroun.

Pour le Dr. Mohamed Diarra de Nestlé, il est important de corriger ces carence le plutôt possible.car même si on venait à le faire plus tard le résultat ne sera pas à 100% affirme ce médecin de formation qui est passé par le Mali, le Ghana, la Suisse et aujourd’hui la Côte d’ivoire. En citant Hippocrate qui a écrit que « Que la nourriture soit votre médicine et votre médecine la nourriture », le Dr. Diara a indiqué que « la malnutrition est un phénomène complexe…c’est un problème de santé publique ». Et la réponse de Nestlé consiste à offrir des produits et services aidant les gens à améliorer leur nutrition, leur santé et leur bien-être. Et pour cela l’entreprise applique l’approche de « Création de valeur partagée » dans l’ensemble de ses activités. Ainsi outre la nutrition, Nestlé se concentre aussi sur l’eau et le développement rural qui sont essentiels tant pour ses activités que pour ses collaborateurs, producteurs, fournisseurs, distributeurs et communautés. Il faut dire que Nestlé est entièrement dédiée à la qualité de vie et à la nutrition. C’est la raison d’être de cette entreprise qui vient donc de le démontrer une fois de plus à travers cet atelier scientifique de Yaoundé.

Ericien Pascal Nguiamba.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.