\"Le Dr.Charlotte Faty Ndiaye(au centre)...Très dynamique.\"
Le Dr.Charlotte Faty Ndiaye(au centre)…Très dynamique.

L’Organisation Mondiale de la Santé(OMS), Représentation du Cameroun a organisé le 2 décembre 2014 à Yaoundé, un Atelier de renforcement des capacités du Réseau des Associations des « Bayam-Selam » (Revendeuses des marchés) et paysans pour la diminution du nombre d’enfants non vaccinés en hors ménages lors des campagnes Polio.

Selon le Dr. Charlotte Faty Ndiaye, Représentant de l’OMS au Cameroun, cet atelier avait pour objectifs spécifiques de « Réduire le pourcentage des enfants manqués en hors ménage au cours des prochaines campagnes polio dans la ville de Yaoundé ; Etablir une plate-forme de travail avec le Réseau des associations des Bayam-Selam(revendeuses des produits alimentaires des marchés) et des paysans du Cameroun pour la promotion de la vaccination de routine, et Adopter un plan de travail du Réseau pour les Journées Nationales de Vaccination (JNV) 10.

Outre les Représentants des organismes tels que l’UNICEF, Femme Maire, CDC, Bill and Melinda Gates Foundation, DPS, SDV, PEV et OMS, 20 membres du Réseau des Bayam-Selam (conduites par leur présidente Marie Mballa Biloa) et les paysans du Cameroun ont prit part à cet atelier de Yaoundé. Tout comme le Ministre camerounais de la santé publique, André Mama Fouda.

Il faut noter que dans le cadre de la riposte à l’épidémie de poliomyélite au Cameroun, les résultats du monitorage indépendant illustrent que l’une des raisons de non vaccination des enfants est qu’ils sont soit au marché soit aux champs, au passage des vaccinateurs dans les ménages. Aussi l’une des solutions aux problèmes a été de poster les vaccinateurs dans les marchés afin de vacciner tous les enfants venus accompagner leurs mamans et d’envoyer les vaccinateurs aux confins des champs. Et pour une meilleure atteinte de ces objectifs, l’Organisation Mondiale de la Santé, le gouvernement camerounais et leurs partenaires, ont donc opté pour une mobilisation sociale du Réseau des associations des « Bayam-Selam » et des paysans du Cameroun pour leur implication dans les actions de sensibilisation des parents qui sont habituellement au champ ou au marché au passage des vaccinateurs. Cet atelier intervient donc en prélude aux prochaines Journées Nationales de Vaccination de Riposte à la poliomyélite dans l’optique d’améliorer les performances des activités de vaccination de routine dans la ville de Yaoundé.

Ericien Pascal Nguiamba.

One Reply to “CAMEROUN:VACCINATION: VOICI POURQUOI L\’OMS SOLLICITE LE CONCOURS DES PAYSANS ET "BAYAM-SELAM".”

  • en savoir plus
    en savoir plus
    Reply

    J’aime bien votre site internet , merci et bravo ! continuez comme ça !

    Je me permet de mettre un lien vers mon site , n’hésitez pas à venir !

    A trés bientot

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.