\"Jean Marc Bikoko.Déterminé...\"
Jean Marc Bikoko.Déterminé…

L'information a été rendue publique ce 9 décembre 2014 au cours d'une conférence de presse donnée par le point focal national du Réseau Dynamique Citoyenne,Jean-Marc Bikoko.

Les Organisations de la Société Civile, membres du Réseau Dynamique Citoyenne annoncent une importante mobilisation ce 10 décembre 2014 à partir de 10h devant la Sous-préfecture du troisième arrondissement de Yaoundé. A l’occasion de la célébration de la Journée internationale des droits de l’homme.

Cette information a été rendue publique et officielle ce 9 décembre 2014 au cours d’une conférence de presse organisée à l’occasion de la célébration de la Journée internationale de lutte contre la corruption. Jean-Marc Bikoko point focal de Dynamique Citoyenne a indiqué à la presse que cette manifestation sera marquée par la présence des membres de Dynamique Citoyenne venus des 10 Régions du Cameroun et d’autres forces politiques. Par solidarité. Au cours de cette manifestation, plusieurs messages seront véhicules notamment ceux relatifs à la liberté effective de manifestation publique qui est selon Jean Marc Bikoko « un droit non négociable », à la déclaration des biens. Il s’agit ici en fait d’amener le Président de la République à déclarer ses biens ainsi que toutes les personnalités concernées par l’article 66 de la constitution camerounaise qui exige la déclaration des biens à plusieurs personnalités de la République ainsi que certains gestionnaires.

Il faut dire que cette manifestation devait se tenir devant le Ministère de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation, mais le Sous-préfet de l’arrondissement de Yaoundé 3è, dans une correspondance adressée à Jean Marc Bikoko, Président Confédéral de la Centrale Syndicale du Secteur Public du Cameroun(CSP), a plutôt décidé que cette manifestation se tienne à l’esplanade de la Sous-préfecture de Yaoundé III au quartier Efoulan. C’est donc cet endroit qui sera inondée de monde ce 10 décembre 2014 pour la célébration de la Journée Internationale des Droits de l’Homme, par plusieurs Organisations de la Société Civile, Membres de Dynamique Citoyenne, et d’autres défenseurs des droits de l’homme et des populations invitées à prendre massivement part à cette manifestation qui se veut pacifique précise Jean-Marc Bikoko.

Ericien Pascal Nguiamba.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.