\"Voici le siège de la LCC à Yaoundé.\"
Voici le siège de la LCC à Yaoundé.

Voici en intégralité la note d'information du Président de la Ligue Camerounaise des Consommateurs(LCC), Delor Magellan Kamseu Kamgaing,parvenue à notre Rédaction le 28 décembre 2014.Et les différents contacts pour vos réactions.

Yaoundé le, 28 Décembre 2014
NOTE D'INFORMATION N'001/DB/LCC/PDT/2014
Hausse annoncée des prix des boissons.

Déjà 5000 signatures contre, enregistrées en trois jours par la LCC
Suite à la hausse annoncée des prix des boissons, alcoolisées et gazeuses notamment, due à la révision des droits d'accise, par le Ministère des finances, sans avoir au préalable associer les parties prenantes, conformément à la réglementation en vigueur, la Ligue Camerounaise des Consommateurs, est monté au créneau pour marquer sa désapprobation. Du vendredi 26 au dimanche 28 Décembre 2014, plus de 5 000 signatures déjà récoltées, contre cette initiative inique et cynique, nuisible à la stabilité sociale et au porte feuille du consommateur.
Après avoir participé, vendredi 26 Décembre courant, au ministère du commerce, à une réunion d'un Groupe de travail, mis en place par le Gouvernement sur la question, au cours de laquelle la LCC a martelé la position de la majorité de ses membres, tout en s'insurgeant de n'avoir pas été associée à la prise de cette décision, comme le précise la Loi cadre portant protection du consommateur au Cameroun, du 06 Mai 2011, une Pétition adressée au Premier ministre, chef du Gouvernement, a été par la suite initiée. Pour récolter les signatures des consommateurs des boissons alcoolisées et gazeuses, contre cette autre hausse de prix, de trop, susceptible de perturber le climat social.
En effet, l'impact de la taxation du droit d'accise sur les bières, les plus consommées, par exemple, entraînera les hausses des prix suivantes:
+ 150 F Castel (700F); +200 F 33 Export (700 F) +200 F Isenbeck (800 F); +600 F Booster (1100F), entre autres. Alors que le portefeuille du consommateur n'a subie aucune amélioration.
La LCC conseille au gouvernement de taxer davantage les spiritueux (whisky, champagnes) et les véhicules de luxe, pour alimenter cette projection budgétaire, dont l'application impactera négativement la paix, qui est la chose la plus chère au Cameroun.
On ne peut pas clamer et déclamer dans les discours officiels, lutter contre la vie chère et multiplier des initiatives visant à renchérir le coût de la vie. En dehors de la hausse du prix des carburants, le gouvernement camerounais a essayé d'augmenter les prix d'électricité et de l'eau, mais a finalement reculé face au plaidoyer engagé par la Ligue Camerounaise des Consommateurs. Tandis qu'aucune vraie mesure pour enrayer la vie chère n'a été prise au cours de cette année finissante.
La LCC invite les consommateurs des boissons alcoolisées et gazeuses à se mobiliser, avec elle pour faire reculer le gouvernement qui, en voulant décourager les consommateurs, dans l'optique de préserver leur santé, va plutôt les pousser vers des produits alcoolisés hors normes et facilement à leur portée.
La LCC invite le gouvernement à faire respecter les textes en vigueur régulant l'activité de création et d'exploitation des débits de boissons, afin de contribuer à lutter contre l'alcoolisme sauvage. Et à utiliser la démarche régulière et classique, dictée par la Bonne gouvernance, visant toute éventualité de révision de prix: concertation, sensibilisation et augmentation.
La LCC va bientôt saisir le parlement, pour obtenir la révision du statut du Droit d'accise, qui ne doit plus être interprété, comme c'est le cas en ce moment, comme un impôt utilisé à outrance par le gouvernement pour renchérir le coût de la vie.

Le Président National
Delor Magellan Kamseu Kamgaing
LCC: "le consommateur doit être roi"
www.facebook.com/groups/ligueconso.org
www.ligueconso.org
SMS:(237)69
9 93 66 05

2 Replies to “CAMEROUN: HAUSSE ANNONCEE DES PRIX DES BOISSONS:5000 SIGNATURES CONTRE DEJA ENREGISTREES PAR LA LCC.

  • Georges Alain Mbouya
    Georges Alain Mbouya
    Reply

    J’ai la ferme conviction qu’avec l’augmentation des droits d’accise, les véritables membres du Boko haram made in Cameroun, sont connus, ils essayent de provoquer les citoyens pour que la réalisations de leur objectifs non déclarés soit mise en exécution.Il savent que les conditions objectives d’une révolte sont réunies chez nous et il est opportun pour ses casseurs d’un autre genre de présenter le petit peuple qui défendra son pain quotidien comme casseurs.Alors à nous d’être ingénieux en barrant la voix à cette augmentation. Toutes les actions doivent être envisagées

  • plombier paris
    plombier paris
    Reply

    J’apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n’hésitez pas à le visiter.

    Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.