\"Eva Jacqueline Etongue Mayer, SG de la CNDHL\"
Eva Jacqueline Etongue Mayer, SG de la CNDHL

Ces sondages initiés par la Commission Nationale des Droits de l’Homme et des Libertés(CNDHL) sont faits sur les nuisances sonores, l’approvisionnement en eau potable, l’accès aux soins de santé dans les hôpitaux, et la gratuité des frais de scolarité dans les écoles primaires publiques au Cameroun.

Le Secrétaire Général de la Commission Nationale des Droits de l’Homme et des Libertés, Eva Jacqueline Etongue Mayer indique que ces sondages prévus pour durer trois semaines sont réalisés pour un premier temps uniquement dans les 7 arrondissements du département du Mfoundi, Région du centre.

Une trentaine de personnes sont ainsi sur le terrain pour faire la collecte des données permettant de mieux apprécier les différents phénomènes a indiqué Madame Etongue Mayer au cours d’un échange avec la presse le 15 janvier 2015 à Yaoundé.

Ainsi, le sondage sur les Nuisances sonores a pour cibles les populations des quartiers Mvog ada, Mvog atangana Mballa, Mini ferme, Kodengui, Ekounou, Manguier, Oyomabang, Essos Mimboman, les promoteurs des débits de boissons et établissements connexes, les églises et mosquées, l’objectif général étant ici de recueillir l’opinion des populations de ces quartiers de la ville de Yaoundé sur les nuisances sonores.

Le sondage sur l’approvisionnement en eau potable est réalisé dans les quartiers tels que Biyemassi, Damase, Ngousso, Simbock, Emana, Olembe, Nsam, Centre administratif, Melen, mais aussi dans des entreprises telles que les hôtels, les restaurants, pressings, salons de coiffure, les hôpitaux à l’instar de l’hôpital central de Yaoundé, le Centre Hospitalier et Universitaire(CHU) et l’hôpital Gynéco-Obstétrique de Ngousso. Il est question ici de recueillir l’opinion des populations sur la problématique de l’approvisionnement en eau.

Quant au sondage sur l’accès aux soins de santé dans les hôpitaux des arrondissements du Mfoundi, il permettra à la Commission Nationale des Droits de l’Homme et des Libertés de recueillir l’opinion des populations sur l’accès aux soins de santé dans les hôpitaux et permettra aussi de déterminer les causes du difficile accès aux soins de santé, d’identifier les conséquences sur le bien-être des populations, de recenser les solutions envisagées par les différents acteurs et d’alerter les autorités compétentes. L’autre sondage concerne l’effectivité de la gratuité des frais de scolarité dans les écoles primaires publiques au Cameroun. Il est question d’évaluer l’effectivité de la gratuité des frais de scolarité dans les écoles primaires publiques, 14 ans après son entrée en vigueur au Cameroun. Toutes ces informations ainsi collectées sur le terrain, permettront à la CNDHL de faire une bonne analyse dont la finalité est d’améliorer la situation actuelle dans ces différents secteurs.

Ericien Pascal Nguiamba.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.