\"Stephanie Dongmo présentant le CNA-Cameroun.\"
Stephanie Dongmo présentant le CNA-Cameroun.

La présidente de l’Association Cinéma Numérique Ambulant(CNA) pour le Cameroun, Stéphanie Dongmo et le Coordonnateur de la Plateforme « Cultures d’ici et d’ailleurs » Christian Nana l’ont annoncé au cours du lancement officiel de cette Plateforme le 4 février 2015 à Yaoundé.

La Plateforme « Cultures d’ici et d’ailleurs » est un espace de présentation des projets et valeurs culturelles et artistiques. Elle est réalisée en collaboration avec le bureau d’ingénierie culturel « Abbia’art » et la coalition pour la diversité culturelle. C’est une plateforme de rencontres mensuelles autour d’une thématique précise portant sur un des aspects de la culture.

Le 4 février 2015 pour le lancement officiel de ses activités, cette ambitieuse initiative a reçu la Présidente du Cinéma Numérique Ambulant(CNA) pour le Cameroun, la journaliste Stéphanie Dongmo, qui a présenté au public ce projet qui vise à rapprocher le cinéma des populations. Face à la presse et au public, la Présidente du CNA-Cameroun a parlé de la création du projet Cinéma Numérique Ambulant, ses réalisations, ses projets mais aussi des difficultés rencontrées sur le terrain. Puisque l’objectif du CNA est d’offrir gratuitement du Cinéma aux populations, même dans des localités les plus éloignées des centres urbains. Selon Stéphanie Dongmo, le CNA-Cameroun a déjà réalisé 295 projections et diffusé 210 films dans 201 localités visitées au Cameroun et au Gabon. Au final, plus de 80.000 spectateurs ont été touchés. Actuellement le CNA-Cameroun est engagé dans un nouveau projet : « Cinéma pour tous » avec le Ministère des Arts et de la Culture du Cameroun et l’ambassade de France dans le cadre du programme C2D Culture. Ce projet consiste en l’organisation de 100 séances de projections cinématographiques dans les Régions du Centre, Littoral, Adamaoua et le Sud-ouest entre Janvier et juillet 2015.Pour Stéphanie Dongmo, le but du projet Cinéma pour tous, est de promouvoir le cinéma camerounais et africain. Il diversifie l’offre cinématographique et participe à la fidélisation d’un public pour le 7è art

Pour sa part, Christian Nana par ailleurs Directeur du Musée la Blackitude, précise que « l’objectif de la Plateforme « Cultures d’ici et d’ailleurs » est de favoriser la rencontre ; l’échange et la collaboration entre les acteurs culturels camerounais d’abord et les acteurs culturels étrangers. C’est ainsi qu’au cours des ateliers de réflexion, seront envisagées des solutions pour palier les préoccupations professionnels des artistes et apporter de la visibilité aux travaux de ces derniers ». Il faut noter que cette Plateforme basée au Musée la Blackitude à Yaoundé, a été présentée à la presse et au public le 14 janvier 2015.Une convention sera bientôt signée entre ces deux structures qui œuvrent, toutes deux, pour la promotion de la culture camerounaise et africaine.

EPN.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.