\"Les participants du Forum.Tous engagés.\"
Les participants du Forum.Tous engagés.

Elles prennent part du 26 au 28 mars 2015 à un Forum organisé sous le thème « La Société civile, un acteur de développement de plein droit en Afrique centrale face au défi de l’intégration régionale ».

Ce forum a pour objectif de renforcer la prise de conscience des Organisations de la Société Civile(OSC) sur leurs place et rôle dans les politiques et programmes de développement en Afrique centrale en lien avec les défis de l’intégration régionale, de la paix et de la sécurité. Autres objectifs de ce Forum, faire le point sur la question de l’intégration régionale en Afrique centrale, faire le point sur les efforts déployés par les OSC de la sous région pour leur participation dans les politiques et programmes de développement en général et en matière d’intégration régionale en particulier ; de consolider le partenariat des OSC d’Afrique centrale sur l’efficacité du développement, et enfin d’élaborer un plan d’actions commun des OSC de la sous-région en matière de renforcement de leurs capacités sur l’intégration régionale.

Une quarantaine de participants venus du Burundi, du Tchad, du Gabon, de la Guinée Equatoriale, de la République Démocratique du Congo(RDC), la République centrafricaine(RCA), du Cameroun prennent part à ce Forum dont les travaux ont été ouverts par Eric Dominique Ondoa Sous-directeur de l’intégration économique en Afrique centrale au Ministère camerounais de l’Economie de la Planification et de l’Aménagement du Territoire(MINEPAT).Le Ministère camerounais des Relations Extérieures est aussi représenté à ce Forum co-organisé par le Collectif des OSC pour la Sécurité Alimentaire et le Développement Rural(COSADER) et la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale(CEEAC) à travers le Projet d’Appui au Renforcement des Capacités Institutionnelles(PARCI) représenté par M.Mbaihingabe Mathurin. « Nous sommes comblés aujourd’hui avec l’organisation de ce Forum qui intervient dans le cadre de l’intégration sous-régionale qui est l’un des objectifs principaux de la CEEAC. Nous sommes très fiers que ce forum qui a toujours été un rêve soit une réalité aujourd’hui. Et notre attente, c’est d’impliquer la société civile à partir de ce forum dans le combat pour l’intégration régionale de l’Afrique centrale » a déclaré M. M.Mbaihingabe à la presse.

Pour Madame Christine Andela du Cosader et Coordinatrice Afrique centrale du Partenariat des OSC pour l’Efficacité du Développement(POED), la première solution pour l’intégration régionale est qu’« il faut qu’on en parle. Il faut que les différents outils qui sont déjà disponibles puissent être actionnés pour que nous ayons cette intégration régionale qui ne dépend que de la volonté politique des Etats ».La Coordinatrice Afrique centrale du POED souligne que « Nous sommes là pour porter la voix des citoyens, des populations africaines, pour dire à nos Chefs d’Etats de nous sortir de ce bourbier. Nous ne voulons plus faire profil bas en Afrique face aux autres régions, par ce qu’à l’heure actuelle nous faisons profil bas comme Afrique centrale et ça ne fait pas avancer les choses ». Attendus à la fin du Forum, la « Déclaration finale » et un « Plan d’action » des Organisations de la Société Civile d’Afrique centrale.

M.Mbaihingabe Mathurin Représentant de la CEEAC face à la presse.

\"CAMEROUN:DES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE D'AFRIQUE CENTRALE EN CONCERTATION A YAOUNDE.\"

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.