\"Cyrille Bojiko.A l'antenne dans "Sacré Matin"...\"
Cyrille Bojiko.A l\’antenne dans \ »Sacré Matin\ »…

Selon le promoteur de la Radio, Cyrille Bojiko, c’est la contribution de Radio Balafon à l’effort de guerre du Cameroun contre la secte islamiste Boko Haram.

« Ces 500 milles FCFA que nous avons remis au gouvernement, constituent en réalité la première partie de la contribution de Radio Balafon. Car nous allons encore faire un autre don… » a annoncé Cyrille Bojiko, Directeur Général de Radio Balafon, une antenne privée émettant à Douala, capitale économique du pays, sur la fréquence 90.2 FM.

La contribution de Radio Balafon a été faite au cours d’une cérémonie présidée hier 7 avril 2015 à Douala par le gouverneur de la Région du Littoral, Joseph Beti Assomo, qui avait lancé le 13 mars dernier un vibrant appel à la solidarité, à l’endroit des populations des forces vives des opérateurs économiques etc. pour soutenir les forces de défense du Cameroun en guerre contre la secte boko haram. « Nous avons été sensible à cet appel et nous avons fait ce don pour contribuer à notre manière à la paix au Cameroun » a précisé Cyrille Bojiko au reporter de yaoundeinfos.com. Il faut noter que le gouverneur de la Région du Littoral a pu collecter en tout 349 millions de FCFA représentant les contributions pour l’effort de guerre dans sa Région.

Cyrille Bojiko, pour sa part, invite les autres promoteurs des Radios et autres médias à contribuer eux aussi à cet Effort de guerre. Car c’est dans un climat de paix que les journalistes et animateurs peuvent mieux exercer leur métier.

Lancée le 27 mai 2011 à Douala, Radio Balafon qui émet 24h/24, s’est vite imposée dans la capitale économique à travers sa couleur d’antenne, le talent et la compétence de son personnel. Le Directeur Général, animateur et transfuge de la crtv (la Radiotélévision nationale du Cameroun) donne lui-même le ton tous les matins avec son émission « Sacré Matin » diffusée de 6h à 9h. « Je suis le Directeur Général, mais je suis d’abord Animateur » aime t-il rappeler. Le geste de ce jeune promoteur de Radio Balafon aux Forces de défense du Cameroun, au front contre la secte Boko haram, est donc à saluer et prouve que le Cameroun a encore une jeunesse dynamique, consciente et responsable.

Ericien Pascal.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.