\"\"

La première édition du très élitiste Concours de Dissertation-GPAL s’est tenue le samedi 11 juillet 2015 dans l’enceinte du collège Chevreuil à Douala. Une vingtaine d’élèves très doués en matière de Littérature, choisis parmi les meilleurs lycées et collèges du classement de l’Office du Bac, ont été appelés à développer un libellé constitué de commentaires édifiants, signés eux-mêmes de deux intellectuels de premier rang dans les milieux académiques camerounais : (Dr. Evelyne Mpoudi Ngollè et Pr. Jacques Fame Ndongo).

Petite curiosité à noter au passage, plus de deux tiers des candidats étaient des filles. Les garçons travailleraient-ils moins, ou ne seraient-ils simplement pas plus doués que les filles en Littérature ? Quand on sait que chaque lycée / collège avait intérêt à proposer son meilleur élève en la matière.

C’est « Opération Obama », le livre d’Eric Mendi primé aux GPAL 2013 dans la catégorie Belles-Lettres qui faisait l’objet du sujet. Pour information, il n’y a pas longtemps que l’ouvrage aurait été sollicité et acquis par la « New York Public Library ». La prestigieuse bibliothèque américaine n’aurait apparemment pas voulu attendre la traduction anglaise pour avoir le chef-d’œuvre d’Eric Mendi en bonne place dans ses rayons.

Sujet de la Dissertation-GPAL 2015 :

A la lumière des commentaires divergents ci-dessous, développez votre opinion sur « Opération Obama » d’Eric Mendi (Grand Prix des Belles-Lettres aux GPAL 2013) :

« A la lecture de ce livre, j’ai apprécié la richesse de votre style qui allie plusieurs registres et niveaux de langue ainsi que le dévoilement de certaines tares qui minent la société camerounaise. A l’opposé, j’ai relevé quelques insuffisances : des personnages aux comportements déshonorants qui finissent par triompher, au risque d’ériger certaines meurs indécentes comme normes sociales… », Dr. Evelyne Mpoudi Ngollè

« Je suis bien aise de vous dire combien j’ai apprécié votre récit qui romance le réel et replonge le lecteur dans la palpitante et éblouissante odyssée ayant conduit à l’élection du premier Président Noir des Etats-Unis d’Amérique […] Je vous invite ardemment à vulgariser cette publication qui exalte notre patrimoine culturel ancestral et traduit la pétulance de votre écriture porteuse de promesses. », Pr. Jacques Fame Ndongo

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *