\"minac Le Président du Syndicat National des Professionnels de la Musique(Synaprom) et ses collaborateurs ont été reçus par la Ministre Ama Tutu Muna hier mardi 15 septembre 2015 à Yaoundé. Objectif de la rencontre.

C’est à son cabinet que Madame le Ministre des Arts et de la Culture(Minac) Ama Tutu Muna a reçu Raymond Tchengang, Président du Synaprom(notre photo) qui était accompagné outre de son secrétaire général Jean Paul Fouda Ottou, mais aussi des artistes Ottou Marcelin et Narcisse Pryze. C’est au sortir de cette concertation (qui s’est déroulée à huit clos), que le Secrétaire général du Synaprom a dévoilé à la presse sa nature et son principal objectif : « Nous avons partagé des préoccupations urgentes du moment dans le domaine de la musique. Nous avons parlé de cette grève de la faim annoncée par certains artistes et avons également évoqué la question relative aux répartitions et d’une société de gestion collective des droits d’auteurs » a déclaré Jean Paul Fouda Ottou avant d’ajouter que cette audience avec la Ministre des Arts et de la Culture leur a aussi permis d’évoquer « l’idée de l’organisation d’un forum national de tous les artistes musiciens où on va poser tous les problèmes et y trouver des solutions ».

Cette audience a aussi été l’occasion idoine pour le Synaprom de faire la lumière sur certains points. « Nous avons renoué le dialogue avec le Ministre des Arts et de la Culture qui est la tutelle technique des artistes que nous défendons. Mais je tiens à rappeler qu’il n’y avait jamais eu de guerre entre madame le Ministre et nous » a expliqué le Secrétaire général du Synaprom qui indique que ce syndicat a toujours « fait office de gendarme ». « Nous devons regarder dans la même direction » a conclu le Secrétaire Général du syndicat de Raymond Tchengang. Le ciel des rapports entre le Minac et le Synaprom est donc à présent bleu.

Ericien Pascal N.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *