\"Minac

Selon le Ministre des Arts et de la Culture Pr. Narcisse Mouelle Kombi, ce projet qui sera mis en œuvre par l’ONG française Bibliothèque sans frontières, permettra l’accès à la lecture de milliers de camerounais des zones où l’accès au livre est difficile. Ce qu’il faut savoir.

Le 27 novembre 2015, le Ministre des Arts et de la Culture, et la Présidente de l’ONG française Bibliothèque Sans Frontières, ont signé une convention cadre de collaboration dans le cadre de la mise en œuvre et de la réalisation d’un volet important du Projet Contrat de Désendettement et de Développement(C2D). Il s’agit de l’acquisition par le Cameroun d’un bibliobus, une sorte de bibliothèque mobile qui va desservir différents quartiers et lieux de la région du centre. « Nous sommes dans un objectif majeur, la démocratisation accrue de la culture à travers la lecture, la démocratisation de l’accès au savoir par la lecture » a déclaré le Ministre des Arts et de la Culture qui a présenté Bibliothèque sans frontière(chargée de la mise en œuvre de ce projet) comme une ONG crédible fiable et expérimentée qui a déjà fait ses preuves un peu partout dans le monde.

Selon la Directrice des Programmes de cette ONG, Diana Puyo, « on aura une collection autour de 2500 livres, et des tablettes, pour qu’on puisse avoir l’accès au livre papier mais aussi utiliser les technologies de l’information et de la communication ».Le Bibliobus sera aussi équipé des différentes composantes pour pouvoir développer des activités liées aux animations culturelles a-t-elle indiqué. Il sera aussi question de « mettre en valeur à travers ce bibliobus toute la production culturelle camerounaise en ce qui concerne les auteurs camerounais mais aussi permettre aux populations d’utiliser les outils du bibliobus pour différents types d’activités. Les jeunes pourront créer des clubs de poésie, des blogs, des livres. Après il y aura une très forte composante pour une insertion professionnelle, permettre aux jeunes d’accéder à des offres de formations, pour un développement plus professionnel » a précisé Diana Puyo.

Ce bibliobus est donc destiné à desservir la région du centre et à favoriser pour environs cinq milles personnes, un accès au livre et à la lecture, avec l’accès sur la modernité technologique et numérique. Présents aussi à cette cérémonie de signature de convention, le premier Conseiller de l’Ambassade de France, Jérémie Robert, et le Secrétaire Général du Ministère des Arts et de la Culture, Mouhtar Ousmane Mey.

Ericien Pascal Nguiamba.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *