\"Boko\"

(Investir au Cameroun, le mag de l\’économie camerounaise) – Les membres de la secte islamiste nigériane Boko Haram ont conduit le 25 janvier 2016 dans la localité de Bodo, située à une soixantaine de kilomètres de la ville de Kousséri dans l’Extrême-Nord du Cameroun, quatre attentats-suicides qui ont fait 32 morts et environ 70 blessés, a-t-on appris de bonne sources.

C’est l’attentat le plus meurtrier perpétré par la secte Boko Haram sur le territoire camerounais depuis le changement de mode opératoire l’année dernière, lequel mode opératoire privilégie désormais les attentats kamikazes aux affrontements armés avec les forces de défense camerounaises.

Pour rappel, selon un bilan effectué par le gouvernement camerounais il y a quelques jours, entre 2013 et 2015, les exactions de cette secte nigériane sur le territoire camerounais ont déjà fait plus de 1000 morts.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *