\"Horyou2\"

Cette monnaie a été présentée aux journalistes  le 31 mars 2016 à Yaoundé  au cours d’une conférence de presse donnée par  Blaise Pascal TANGUY,  le Corporate & Africa Development Director de Horyou, le réseau social pour le Social Good qui prône une technologie à caractère humain et un contenu de qualité pour une interaction porteuse de sens à l\’échelle mondiale.

Horyou, le réseau social pour le Social Good, lance Spotlight, la première devise sociale mondiale. Destinée à promouvoir l\’inclusion économique au plan mondial, Spotlight vise à monétiser les interactions sur les réseaux sociaux, apportant une nouvelle et positive dimension aux médias sociaux. Spotlight a un taux de change du jour défini par l\’offre et la demande qui lui sont directement associées; il sera rendu public quotidiennement sur le site de Horyou. Les membres d\’Horyou pourront acheter et gagner des Spotlights. La monnaie circulera parmi la communauté Horyou; elle pourra être transférée à un autre membre, personne ou organisation. « C\’est la première fois que la promotion du Social Good sur les médias sociaux, ainsi que le partage de news et d\’actions positives peuvent être matérialisés dans une dimension financière d’impact, » dit Yonathan Parienti, fondateur et CEO d\’Horyou depuis Geneve.

Avec le Spotlight, Horyou vise à monétiser les réseaux sociaux pour favoriser l’inclusion économique et sociale et soutenir citoyens, artistes et organisations à but non-lucratif, membres de sa plateforme Horyou.com, en Afrique et à travers le monde.

Outre l\’achat et le transfert de Spotlights, il est possible de les gagner à partir de la plate-forme Horyou dont l\’algorithme exclusif va allouer des Spotlights sur le compte d\’un membre en fonction de plusieurs facteurs tels que son activité sociale et son engagement au sein de la communauté. Plus l\’utilisateur d\’Horyou est communicatif et participatif et meilleures sont ses chances de recevoir des Spotlights. L\’idée derrière la création du Spotlight est de répondre à l\’un des plus grands défis du capitalisme: la circulation équitable du capital. « Nous avons appris de la crise économique que l\’aversion au risque, associée à la culture spéculative empêche l\’inclusion économique. Le Spotlight est un moyen de favoriser une circulation porteuse de sens de l’argent, » explique Yonathan Parienti.

Pour cette raison, le Spotlight a été conçu pour améliorer les interactions sociales tout en empêchant la spéculation: Il capitalise l\’impact social dans le processus de circulation sur une base quotidienne et une fois lancé, sa valeur monétaire diminue à mesure que la valeur sociale partagée augmente.

« De précieux milliards dorment dans des comptes bancaires sans aucune activité liée au cycle économique ni à la création de valeur. Le Spotlight offre une solution innovante en encourageant les gens à transformer leur argent thésaurisé dans une monnaie sociale, ce qui permet à l\’ensemble de la collectivité de mieux en tirer profit. » déclare Yonathan Parienti.

La conférence de presse organisée à Yaoundé par Blaise Pascal TANGUY,  le Corporate & Africa Development Director de Horyou, était donc l’occasion pour les hommes et femmes des médias d’avoir une meilleure connaissance de cette première monnaie sociale mondiale qui fera sans doute le bonheur des africains.

Ericien Pascal Nguiamba

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *