\"Chine1\"

Etudiant à l’université de Maroua, Sedrick Kamga, a remporté son trophée au cours de la finale nationale organisée le 18 mai 2016 à Yaoundé en présence de  SUN WEI, chargé d’affaires de l’ambassade de Chine au Cameroun.

C’est donc Sedrick Kamga qui représentera le Cameroun à la compétition mondiale du « Chinese Bridge » prévue en juillet prochain en Chine. Vainqueur de la 12è édition dont la finale a eu lieu à l’amphithéâtre de l’Institut des Relations Internationales du Cameroun(IRIC), le 18 mai 2016, le jeune étudiant a un potentiel riche qui a d’ailleurs été salué par le recteur de l’Université de Yaoundé II, Ibrahima Adamou, Président du Conseil d’Administration de l’Institut Confucius, qui s’est dit confiant de la performance du vainqueur de cette édition 2016. Il espère que le jeune Cedrigue Kamga pourra rééditer l’exploit que le précédent candidat a réalisé l’année dernière en se classant 3ème mondial et champion d’Afrique. Sentiment largement partagé par Pierre Emmanuel Tabi, le Directeur de l’IRIC.

Selon le chargé d’affaires de l’ambassade de Chine au Cameroun, Sun Wei, le « Chinese Bridge » offre d’importantes opportunités aux jeunes camerounais apprenants de la langue chinoise.

\"Chine2\"

Il faut noter que l’une des particularités de cette 12è édition est que le gagnant est issu d’une zone au contexte sécuritaire volatile, preuve que malgré les risques, les apprenants restent concentrés dans la maitrise du mandarin. Et malgré la diminution de leur effectif, les enseignants chinois, eux, continuent à œuvrer au quotidien sous l’impulsion du Directeur chinois de l’institut Confucius, Yu Guoyang,  pour que la langue chinoise garde sa dimension utilitaire dans la région de l’Extrême-nord Cameroun et principalement dans la ville de Maroua.

Ericien Pascal Nguiamba

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *