\"Jackson

Révélations  exclusives sur le parcours de l’actuel Chef du service culture de la chaine de télévision privée camerounaise Canal2 International. Portrait.

Ses camarades du CES Bilingue de Bertoua (transformé aujourd’hui en Lycée), et ceux du Lycée classique et moderne d’Ebolowa et des collèges Unis d’Etat au sud du pays, ne pouvaient pas imaginer que le chef de leur orchestre scolaire, « fou de musique », allait devenir journaliste. Certains pensaient même que Jackson Mbozo’o allait faire carrière dans la musique, lui qui est le Fondateur et directeur des chorales Mac Voices de la paroisse Margaret Ann Chase de Biyoka Assi, et Les Colombes d’Obili. Pourtant l’homme était animé par une autre passion. Sa vraie passion : Le journalisme.

Aussi après un an d’études à l’université de Yaoundé 2 à Soa (1ere cuvée de 1993) puis des études en lettres bilingues à l’université de Yaoundé 1 de 1994 à 1996, c’est à la Radio Africa N°1 à Libreville au Gabon qu’il effectue son tout premier stage en 1999. Il est ensuite Pionnier de la Radio notre dame du perpétuel secours, RNDPS (103 FM) de Libreville. En 2003 Jackson Mbozo’o décide de retourner au  Cameroun. Il met sa riche expérience au service de la jeune Radio Communautaire de Développement de la Mvila, la RCDM, créée par les italiens de la Communauté Salesienne de Don Bosco. La radio n\’étant pas à mesure de lui offrir un salaire à la hauteur de son niveau (90% du personnel faisait ses premiers pas dans la communication), il préfère y travailler gratuitement pendant un an tout en dispensant les cours d\’anglais, activité qu\’il menait déjà parallèlement à la faculté de Théologie d\’Owendo à Libreville entre 1998-2000, et à l\’institut Don Bosco d’Ebolowa. C\’est à cette période que la chaine de télévision privée camerounaise canal2 le recrute comme Journaliste Correspondant au Sud en septembre 2005.

Un an plus tard, Jackson Mbozo’o est installé à la tête de la Représentation Régionale de canal 2 pour le Sud, avec extension sur le nord du Gabon et la Guinée Équatoriale. En 2006 lorsque le journaliste Aimé Robert Bihina de la Crtv, Station régionale du Sud  quitte Ebolowa pour rejoindre la rédaction centrale de Mballa2 à Yaoundé, Jackson Mbozo\’o est sollicité par le directeur régional de la crtv sud, Serge Ngando Ntonè pour présenter et animer l’émission Médiascopie, qui s’impose comme le programme de débat le plus écouté au Sud. Expérience unique pour ce journaliste qui assume parallèlement son statut de Régional de canal 2. Car même si les lignes éditoriales sont diamétralement opposées, Jackson Mbozo’o réussit à s\’adapter, devenant ainsi la voix la plus suivie tous les samedis matins sur la 97.6 Fm. Alain Blaise Batongue, invité à Médiascopie, est séduit par l\’érudition de ce natif de Biyoka (34km Ebolowa – Akom2), et le met en portrait dans l\’édition de Mutations du 12 octobre 2011.

L’émission Médiascopie est successivement désignée meilleure émission radio du Sud en 2007,2008 et 2009. Et Jackson Mbozo’o est élu meilleur journaliste en 2011 par le Collectif des journalistes du Sud, un regroupement mis en place par la journaliste Liliane Bobe Déléguée Régionale de la Communication du Sud.

Affecté à Yaoundé en janvier 2012, il remporte un an plus tard le prix de Meilleur Reporter télé à la 9ème édition de Médiations Press Trophies en juin, puis rempile en novembre lors de la 2ème édition du festival  « la nuit du grand reportage ».

Membre de transparency international, Jackson Mbozo’o est aussi président depuis 2012 du Rejae, le Réseau des journalistes amis de l\’enfant, parrainé par l\’Unicef et qui compte actuellement plus de 150 journalistes.

Côté cœur, Jackson Mbozo’o est séparé de la belle Dany Nlate, la Présidente du Réseau des Femmes Actives de la Cemac (REFAC) et  promotrice de la célèbre Foire Transfrontalière de la Cemac (fotrac) organisée chaque année à Kyeossi, avec qui il s\’est marié en 2010. « Nous sommes séparés mais pas divorcés » précise ce journaliste amoureux de la culture. Et à la question de savoir combien d’enfants il a aujourd’hui, sa réponse est simple : «  je suis un Bantou, on ne compte pas les enfants.. ». Au plan religieux,  Jackson Mbozo’o est  Ancien d\’Église à L\’EPC depuis 2001. Mais son élégance et son charme naturel lui donnent toujours l’allure d’un grand séducteur.

Ericien Pascal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *