\"Angelique.\"

Le don  de 500.000 ordinateurs  du Président de la République aux étudiants a suscité moult réactions ici et ailleurs. yaoundeinfo.com a rencontré à cet effet Mme Touenguéné née Nlend Angélique Béatrice, actuellement Cadre Supérieur au Port Autonome de Douala(PAD), 1ère Femme Directeur dans cette prestigieuse structure de l’Etat. Elle a été pendant de nombreuses années Directeur de l’Administration Générale, Directeur des Ressources Humaines, et totalise 30 années d’expérience au PAD. « Mme le Maire » comme nous l’appelons affectueusement, est Adjointe au Maire de Douala 1er depuis 2007 et membre du Bureau de la Section RDPC Wouri 1 depuis 2006. Interview.

Madame le Maire, le Chef de l’Etat vient de faire un don d’ordinateurs aux étudiants, comment qualifiez-vous ce geste du Président de la République ?

Je pense que le Chef de l’Etat a eu une idée originale qui relève de l’inédit en gratifiant les étudiants de ce don exceptionnel de 500.000 ordinateurs. Mais au-delà du geste, je note surtout une volonté manifeste du Chef de l’Etat de voir la jeunesse gagner en responsabilité, d’être davantage autonome et curieuse de savoir ce qui se passe dans son environnement immédiat, voire dans le monde entier, car nous sommes bien là à l’ère du numérique planétaire, dans un monde globalisé où il importe d’être connecté aux risques de vivre en autarcie avec tous les désagréments que cela peut engendrer .Il faut être androïde comme le Président de la République le préconisait dans un de ses récents discours .Par ailleurs, ce don aura l’avantage de former, de renforcer les capacités des étudiants.

Comment ne pas relever cette préoccupation permanente du Chef de l’Etat qui veille au bien-être de ses concitoyens d’une manière générale, et plus particulièrement de sa jeunesse. Je ne peux que louer cette importante décision du Chef de l’Etat et le remercier pour ce beau cadeau aux étudiants inscrits dans les Universités d’Etat et dans d’autres Institutions Supérieures privées reconnues par l’Etat. A travers ce geste hautement symbolique, c’est une invite aux étudiants de la part du Président de la République à mieux tirer parti de ce formidable outil qu’est l’ordinateur et qui va faciliter leur  travail en termes  de recherches , d’efficacité, de qualité de travail, etc…

Avec ce don quelle valeur ajoutée l’étudiant peut-il noter  désormais dans l’organisation de son travail ? 

Si l’étudiant apprend à exploiter les nombreuses potentialités offertes par l’ordinateur, il saura mieux s’organiser, mieux se structurer, il gagnera alors en temps et en qualité, l’ordinateur aidera l’étudiant dans la réalisation de ses travaux universitaires, dans la mise à jour de ses travaux de recherche sans avoir à acheter de nouvelles éditions de livres, l’on note tout de suite les économies substantielles que peuvent faire nombre d’étudiants, et ça ce n’est pas négligeable !

Une bonne maîtrise de l’outil informatique et des nouvelles technologies de l’information, une bonne culture dans ce domaine est un atout indéniable dans notre société,  aideront certainement les  étudiants à mieux réussir leur vie personnelle et professionnelle.

Votre présence dans les réseaux sociaux est assez remarquable, vous y intervenez régulièrement, quelle place accordez-vous aux Nouvelles Technologies de l’information et de la Communication( NTIC) dans votre travail car je rappelle que vous êtes Cadre Supérieur au Port Autonome de Douala, et également une Femme politique : Adjoint au Maire de Douala 1er, et membre du Bureau de la Section RDPC Wouri 1 ?

En effet, aujourd’hui plus qu’hier, les NTIC occupent une place importante dans mon quotidien. Je les utilise à des fins multiples dans ma vie professionnelle pour rechercher des informations, pour me documenter sur l’actualité, communiquer avec la Communauté Portuaire Nationale et avec nos confrères de la Sous-région ou ceux de l’Hexagone. Ce qui me permet d’être informée en temps réel  et d’améliorer  la qualité de mon travail.

J’ai effectivement quelques comptes sur Twitter, Facebook, je suis sur whatsapp, messenger, je consulte régulièrement mes mails. En somme, je vis avec mon temps. Comment peut-on-faire aujourd’hui dans ce monde où tout va si vite, je pense qu’il faut être en phase avec l’évolution de la société en utilisant à bon escient les possibilités que nous offrent les outils informatiques.

Pour ce qui est de mes activités politiques, comme vous devez l’imaginer la classe politique n’échappe pas à l’expansion fulgurante d’internet .En Femme politique je m’en sers pour présenter mes activités, promouvoir ma campagne lors des échéances électorales, ou alors pour partager avec d’autres communautés, le fruit de mon expérience. Avec les réseaux sociaux je note que la proximité avec mes administrés est une autre donne pour mieux connaître leurs préoccupations et faire passer mes idées de manière simple et rapide en touchant un large spectre dont notamment la jeunesse. Voyez-vous, cela dépasse largement le bouche à oreille, car la communauté des réseaux est une immense chaîne.

Mme le Maire quels sont les projets de votre Commune, à court, moyen ou long terme ?

Pour aller dans la même veine que le Président de la République, et dans le souci de soutenir son action, La Mairie de Douala 1er a décidé d’implémenter la culture des NTIC dans sa Commune, il est donc prévu à moyen terme la mise sur pied d’un centre multimédia  pour permettre aux jeunes mais également aux moins jeunes l’utilisation de l’outil informatique et de ses nombreuses potentialités. Nous voulons que nos populations s’ouvrent également au monde tout en restant bien ancrés dans nos cultures.

Un mot de la fin Mme le Maire…

Juste remercier une fois de plus le Président de la République pour tout ce qu’il fait pour rendre notre  jeunesse responsable, autonome et bien formée.

Entretien avec Ericien Pascal Nguiamba

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *