\"mathieu1\"

Dans quelques jours La Cave du Chef organise l\’évènement \”Décembre Dégustation\”. Cette année, de nouveaux vins qui n’ont pas encore été vendus au Cameroun seront présentés. Dans cette interview exclusive accordée à notre rédaction, Basile Djeumen le Manager Général parle de cet évènement qui verra la participation de Vincent Peyrat Sommelier de réputation qui fera le déplacement de Bordeaux pour Yaoundé et Diageo. Entretien.

Mr Basile Djeumen dans quelques jours la cave de chef va organiser sa traditionnelle « décembre dégustation », qu’est ce qui sous-tend ce rendez-vous ?

Cet évènement  est au cœur de notre stratégie marketing, celle d’accorder une grande importance à nos clients, d’entretenir un lien de proximité avec eux. A travers cet évènement dont nous attachons une grande importance, nous  permettons à nos clients de se rencontrer, se connaitre en tant qu’amoureux  du vin et client de la Cave du chef. Tel un club de consommateur de vin,  c’est l’occasion de  discuter avec eux, de leur donner des notions de vin et d’échanger avec eux sur le service de la Cave Du Chef. Au-delà d’être une opération marketing, c’est des bons moments de convivialité que nous partageons avec nos clients, et surtout leur signifier  l’appréciation que nous faisons de leur fidélité.

On vous présente  comme leader dans la connaissance du vin au Cameroun, qu’est ce qui fonde cette affirmation ?

J’ai aussi entendu cela, ce n’est pas nous qui le déclarons,  ce sont les clients ; mon analyse est qu’ils sont nombreux à trouver satisfaction  dans nos offres. Nous avons fait le pari d’offrir de nouveaux vins et surtout du bon vin tout le temps et ça diversifie notre offre. Grâce à une franche collaboration avec nos partenaires, nous avons réussi à garantir la qualité et le juste coût. Notre  présence aux différentes foires et rendez-vous du vin de part le monde, nous donne la latitude d’être une référence en mode de vin  à Yaoundé. Je pense que l’important n’est pas d’être leader, mais  d’offrir un service de qualité,  du vin  de qualité et accessible à tous. Nous nous sommes dit qu’il ne faut pas  faire du vin, un ingrédient de joie qui concerne d’ailleurs tout le monde, un produit élitiste. Dieu merci nous y arrivons, non sans beaucoup de sacrifice.

\"mathieu2\"

 Quelle analyse faites-vous du marché du vin au Cameroun ?. Beaucoup de personnes se plaignent de la qualité du vin vendu dans notre marché et  d’un autre côté de l’aspect élitiste du vin.

Il est clair que la contrebande comme dans beaucoup de secteur  dénature le marché du vin au Cameroun. A côté de cela il faut relever les commerçants du vin qui pour des raisons de bénéfices vendent des produits douteux. Pourtant il faut reconnaitre la qualité thérapeutique du vin, ce qui est une raison suffisante pour ne pas faire du vin un produit élitiste et vendre n’importe quoi. Pour ne pas être dans ce registre, notre credo est la qualité d’abord.  La qualité ici sous-entend offrir dans nos rayons des produits  labélisés et d’origine contrôlée. Nous avons diversifié nos offres de façon que chacun puisse y trouver son compte ce qui contribue à combattre cette image d’élite qu’on veut coller au vin.

Pour revenir à votre évènement « décembre dégustation », quelle sera l’innovation cette année ?

Cette année nous mettrons l’accent sur la découverte, la pédagogie et la convivialité ; Cela revient à présenter de nouveaux vins qui n’ont pas encore été vendus au Cameroun. Les camerounais amoureux du vin ont aussi le droit de découvrir de nouveau cru comme on en vit ailleurs.  Ils pourront donc déguster et surtout l’adopter pour ceux qui vont trouver satisfaction.  Un de nos partenaires  M. Vincent Peyrat. Sommelier de réputation fera le déplacement de Bordeaux pour Yaoundé afin d’entretenir nos invités sur les différents crus nouveaux, je puis vous  garantir que ce sera un grand moment d’échange. Cette année comme l’année passée, notre partenaire Diageo  qui a apprécié l’expérience de l’année dernière sera au rendez-vous avec plus d’offre  et une éducation  sur les spiritueux donc  le coté pédagogie prendra une bonne place  et pour finir l’espace sera plus spacieux afin d’offrir un confort à nos convives.

Un dernier mot ?

Vous remerciez de l’intérêt que vous avez porté à ma modeste personne, rassurez notre clientèle  sur notre démarche sur la qualité qui ne faillira jamais et remercier nos clients de notre show-room du centre-ville, qui  petit à petit  intègrent notre concept de bar à vin. C’est aussi notre pari de permettre une disposition du vin tout le temps dans des cadres qui renvoient à nos cafés habituels, c’est aussi une innovation de la cave du chef au Cameroun.

Entretien avec Yuma

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *