\"\"

Le Directeur Marketing et Communication de la Cameroon Télécommunications vient de faire une mise au point, rétablissant ainsi la vérité à propos du prétendu salaire de 30.000000 FCFA attribué au Directeur Général David Nkoto Emane. Une cabale médiatique, du sabotage et de la manipulation orchestrés par les forces invisibles qui rêvent sans cesse de la chute du Directeur Général de Camtel.

Le Directeur Général de Camtel est victime d’une véritable cabale médiatique. Une espèce d’acharnement orchestrée par des individus qui voient d’un mauvais œil, le travail qu’abat David Nkoto Emane à la tête de cette entreprise publique. « Il nous a ainsi été donné de constater  à travers des supports de toutes sortes, des actes de mensonges, délation, diffamation, et même des allusions sordides dignes d’une imagination qu’inspire le mal gratuit » relève Benjamin Gérard Assouzo’o dans une mise point rendue publique le 27 juillet 2017. Le Directeur Marketing et Communication de Camtel y souligne que « la dernière en date c’est des révélations successives qui viennent de culminer par une annonce spectaculaire du montant astronomique d’un salaire  qui serait celui du patron de Camtel : 30.000 000 FCFA ».

Camtel tient donc à réfuter catégoriquement la totalité de « ces incantations divulguées ou relayées sans aucune pudeur à travers de nombreux medias et fora qui écument les réseaux sociaux, et se réserve par ailleurs le droit de toute action qui permettrait qu’un jour peut être, enfin, ceux qui ont choisi le métier risque de fossoyeurs de son image  et de celle de son Directeur Général,  puissent répondre de ces actes malsains devant les instances compétentes ».

Il faut noter que cette cabale médiatique contre David Nkoto Emane intervient au moment où le management et le staff sont commis à l’atteinte des objectifs que se fixe le gouvernement de la république pour le développement d’une économie numérique fondée sur un socle infrastructurel en adéquation avec la norme internationale.

Ericien Pascal Nguiamba

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.