\"\"

Le projet se définit comme une nouvelle tendance sociale portée par des jeunes camerounais dont le but est de contribuer à la construction de la paix, le progrès et la cohésion sociale à travers la promotion des valeurs telles que l’intelligence, la créativité et l’ouverture d’esprit. Le mouvement compte s’étendre à tous les pays du continent…

Du 11 au 20 août 2017, l’Association Sweet Art’frica en collaboration avec le collectif des jeunes leaders camerounais lancera officiellement le mouvement social « The Movement Africa » ou « Le Mouvement africain », un concept qui vise à réunir et à booster toutes les énergies de la jeunesse camerounaise et africaine autour des valeurs positives telles que la paix, la pensée critique, la créativité, la compassion, la tolérance et l’engagement social. Selon Cédric Kenfack Tiogo, entrepreneur socio-culturel et promoteur de Sweet Art’frica, ce mouvement « sollicite la participation efficace et productive de la jeunesse pour la promotion d’une culture de la réussite collective ». Pour lui, ce mouvement est « un appel à une renaissance qui favorise l’éducation, la pensée critique et bien d’autres valeurs positives qui préconisent le progrès et la cohésion sociale »

Pour le lancement de « The MovementAfrica », les jeunes camerounais organisent du 11 au 20 août, une série d’activités notamment, des expositions d’arts, des conférences, tables rondes et échanges sur les thématiques spécifiques, la distribution des gadgets, des enquêtes, et animations culturelles.

Apres une résidence de 10 jours, 30 artistes venus des régions du pays vont exposer leurs œuvres au Palais des Sports de Yaoundé pendant 10 jours, précise Aziz Moustafa Ibn Ismail, membre de l’association. Tous les jeunes camerounais et africains sont ainsi attendus le 11 août 2017 au Palais des sports de Yaoundé pour le lancement officiel de ce mouvement social panafricain.

Ericien Pascal Nguiamba

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.