\"\"

La diplomate italienne en fin de séjour au Cameroun, est allée faire ses adieux au Ministre des finances. Elle s’est confiée à la presse au sortir de l’audience avec Alamine Ousmane Mey.

« Nous avons eu des échanges fructueux. On a discuté des projets qu’on a sur la table et dans lesquels l’ambassade et le ministre des finances sont impliqués. Vous savez  nous avons beaucoup de projets en cours,  il y en a qui sont déjà en entrain d’être réalisés. On a également parlé des initiatives par rapport à l’annulation de la dette italienne », une audience riche donc entre le Ministre des Finances et l’Ambassadeur d’Italie, déjà en fin de séjour au Cameroun. Samuela Isopi au cours de son séjour en terre camerounaise a œuvré pour la réalisation  des infrastructures sociales dans des régions défavorisées du Cameroun au bénéfice des populations. L’amélioration de la  situation socio-économique du pays lui tient à cœur. Elle en a évoqué ave le Ministre Alamine Ousmane Mey : « Nous avons aussi parlé de la situation économique de la sous-région et de la situation du Cameroun. On est tombé d’accord sur l’importance du développement du secteur privé et de comment nos deux pays peuvent coopérer étant donné que l’Italie a une grande expérience en mature de petite et moyenne entreprise, de transformation et d’industrialisation » a-t-elle déclaré.

\"\"

Nommée ambassadeur d’Italie au Cameroun le 14 juillet 2014, et accréditée au Tchad et en Guinée Equatoriale, Samuela Isopi, 45 ans, est Diplômée en Sciences politiques, Discours politique international à l’université de Bologne  avec une thèse en droit international en 1996. Après une brève expérience dans le secteur privé, elle entre dans le monde diplomatique le 29 décembre 1997, comme Secrétaire Général adjoint à la Direction Générale pour la promotion et la coopération culturelles. Sa toute première mission  à l’étranger, de 2000 à 2003, se déroule à l’Ambassade d’Italie à Sarajevo où elle a occupé le poste de Premier Secrétaire et Vicaire de l’Ambassade, chargé de la politique interne et des relations bilatérales entre l’ambassadeur, l’Italie et la Bosnie-Herzégovine. Et après cette première fonction, ce sera le début d’une riche carrière et des missions à travers le monde.

Ericien Pascal Nguiamba

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.