\"\"

Cette mission conduite par  Alex Gordy Directeur Pays et qui s’est  déroulée  du 2 au 6 octobre 2017 à Yaoundé visait à compléter la collecte des données en cours et à consulter les parties prenantes impliquées dans la mise en œuvre de l’ITIE ainsi que d’autres acteurs.

D’abord ce rappel. Le Cameroun qui a adhéré à l’Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives(ITIE) en mars 2005 sur très hautes Instructions du Président Paul Biya, a été déclaré « Pays conforme » le 17 octobre 2013. C’est donc dans le cadre de la 2è validation qui concerne la période post-conformité que le Secrétariat international de l’ITIE a effectué cette mission au Cameroun.

« Nous  avons rencontré une soixantaine de parties prenantes et nous avons eu une première session de travail avec le secrétariat technique ainsi qu’avec le comité de suivi de la mise en œuvre de l’ITIE ensuite nous avons rencontré chaque collège, les administrations publiques, les entreprises minières et pétrolières, et la société civile en aparté » a déclaré à la presse Alexis Gordy, Directeur Pays. Il était question a-t-il ajouté de « solliciter leur point de vue sur chacune des exigences de la mise en œuvre ».  Il ya ainsi eu une séance plénière avec le Comité de suivie « pour faire le point par rapport à notre compréhension des points de vue de chacun et pour avoir une compréhension commune du degré d’avancement du Cameroun dans la mise en œuvre » a-t-il déclaré. La mission avait donc entre autres objectifs d’ « établir un dossier qui reflète les efforts et tout le travail qui a été fait ici au Cameroun depuis la dernière validation sous les règles ITIE ».

\"\"

Il faut noter que la Validation est un élément essentiel du processus ITIE dans un pays. Elle et conçue pour fournir à toutes les parties prenantes une évaluation impartiale de la conformité de la mise en œuvre de l’Initiative au regard des dispositions de la Norme ITIE. Le Rapport de validation aborde ainsi l’impact de l’ITIE dans le pays faisant l’objet de la Validation, la mise en œuvre des activités encouragées par la Norme ITIE, les enseignements tirés de la mise en œuvre de l’ITIE, les préoccupations exprimées par les parties prenantes ainsi que des recommandations pour la mise en œuvre future de l’ITIE. Il faut rappeler qu’en février 2016, le Conseil d’Administration de l’ITIE a adopté un nouveau système de validation ayant notamment pour objectif le renforcement de l’impact de l’ITIE.

Ericien Pascal Nguiamba

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.