\"\"

Selon le communiqué de presse parvenu à la rédaction de yaoundeinfo.com, cette décision de la primature a pour but de permettre à tous les secteurs d’activités de la vie économique nationale de mobiliser leurs différents partenaires pour une participation digne des attentes des partenaires chinois qui ont souhaité recevoir 1000 opérateurs économiques camerounais en Chine lors de ces premières Journées économiques, industrielles et commerciales du Cameroun en Chine (JEICAC).

Sur instruction du Premier Ministre, Chef du Gouvernement, le Ministre secrétaire général des services du Premier Ministre, le Professeur SERAPHIN MAGLOIRE FOUDA a signé une série de convocations pour une réunion préparatoire aux JEICAC, en Chine le 8 Novembre 2017. Une vingtaine de départements ministériels, les entreprises, organismes et établissements publics ainsi que  le comité d’organisation des Journées Économiques, Industrielles  et Commerciales du Cameroun en Chine  (JEICAC) ayant déjà marqué leur intérêt et adhésion pour cet important événement ont pris part a cette rencontre. Présent aussi à cette rencontre le président du comité d’organisation PROTAIS AYANGMA, par ailleurs, Président du mouvement patronal  E-CAM. Cette réunion a permis aux participants de mieux s’approprier le concept des JEICAC qui ont un grand intérêt et des enjeux important pour le Cameroun sa population.

Il a donc été demandé aux participants d’élaborer  dans les meilleurs délais leurs rapports de préparation interne afin qu’une synthèse soit diligentée au Premier Ministre Chef du Gouvernement. Ce report permettra aussi de répondre aux préoccupations soulevées par les participants notamment le format de l’évènement, la possibilité pour les participants d’exposer les produits made in Cameroun, la présence du secteur informel tel que celui de l’artisanat, les secteurs qui intéressent véritablement les investisseurs  chinois  au Cameroun et plus spécifiquement les besoins des chinois dans le domaine de l’agriculture, enfin les modalités de participation. A la fin, tous se sont accordés sur la nécessité de mobiliser les acteurs  de leurs ressorts de compétence respective à participer aux JEICAC, et que le Cameroun y aille en nombre important. S’agissant exclusivement du Ministère des relations Extérieures (MINREX), qui avait programmé une mission de coopération en Chine, l’on a appris que celle-ci sera jumelée aux JEICAC sous la conduite du Ministre des Relations Extérieures en personne.

Même si les JEICAC sont une initiative privée, il faut dire que l’intérêt et les enjeux qu’elles charrient sont de portée nationale et de ce fait, méritent l’attention du gouvernement. Car il s’agit d’aller capter les processus actionnels et dynamiques  qui fondent  la puissance économique d’un pays qui, il y a 48 ans était au même niveau de développement que le Cameroun.

\"\"

Le  Président du comité d’organisation a annoncé à la grande satisfaction de tous, la baisse systématique des packages de participation, car à la faveur d’une mission, de prospection et de repérage en Chine, nombre de facilités ont été obtenues des partenaires chinois pour les participants aux JEICAC. Protais Ayangma a en outre précisé qu’au-delà des packages, les participants ont le loisir de demander des formules à la carte pour des besoins spécifiques  afin de se donner une présence plus remarquable aux JEICAC.

Bon à savoir, pour marquer ce report, une délégation d’une dizaine d’investisseurs chinois dont le partenaire à l’organisation des JEICAC  en chine, LIFENG qui avait déjà séjourné au Cameroun au mois de septembre dernier, arrive au Cameroun le 01 Décembre 2017 pour redéfinir le nouveau chronogramme de l’événement avec le président du comité d’organisation Protais Ayangma et le gouvernement de la république du Cameroun. Cette délégation arrive aussi avec de nombreux projets dans leurs bagages annonce le Comité d’organisation des JEICAC.

Ericien Pascal Nguiamba.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *