\"\"

Le Directeur Général de la Cameroon Télécommunications(Camtel) a reçu mercredi 16 mai 2018 l’équipe nationale de volleyball, championne d’Afrique 2017. En présence du Président de la Fédération Camerounaise de Volleyball Serge Abouem. L’entreprise annonce une ère nouvelle dans son partenariat avec la Fédération.

« Vous avez démontré aux yeux du monde qu’on peut compter sur des nations qui n’étaient pas vraiment des nations dont le volleyball constitue la première attractivité et vous avez pu démontrer en gagnant cette prestigieuse coupe qu’on pouvait compter sur le Cameroun, sur les camerounaises, sur les camerounais », a déclaré David Nkoto Emane, Directeur Général de la Cameroon Télécommunications(Camtel) qui recevait les lionnes indomptables du volleyball venues lui présenter le trophée remporté en 2017 lors de la Coupe d’Afrique organisée à Yaoundé. Il faut noter que Camtel est le principal sponsor de l’équipe nationale de volleyball, mais aussi de la Fédération camerounaise de volleyball représentée à cette cérémonie par son Président Serge Abouem qui a profité de cette occasion pour remercier solennellement le Directeur Général de Camtel pour tout le soutien qu’il apporte à la Fédération. « Si la Fédération Camerounaise de volleyball vit aujourd’hui c’est grâce à vous » a-t-il déclaré avant de révéler publiquement que «Depuis 5 ans nous avons eu de Camtel plus de 250 millions de FCFA.  Nous les avons investis dans la formation de base ».

Même si Camtel apporte déjà un important soutien au championnat national, la Camtel volleyball championship, le Directeur Général David Nkoto Emane a promis à l’équipe nationale de volleyball « Une aide assez consistante pour le prochain championnat du monde ». IL s’agit de « faire en sorte que vous puissiez gagner encore et encore d’autres championnats. Nous allons faire chemin ensemble plus que par le passé » a ajouté le DG de Camtel qui a préféré ne pas faire trop de déclarations parce que, dit-il, « Il ya trop de jaloux au Cameroun ».

Ericien Pascal Nguiamba.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *