\"\"

Pour le  président du Parti de l\’Alliance Libérale(PAL), la Chine est une Opportunité pour le Cameroun. En intégralité son analyse sur ce que gagne le Cameroun derrière la Chine.

UNE OPPORTUNITE NOMMEE LA CHINE

La propension de la Chine à prêter au Cameroun est une réelle aubaine dont nous devons tirer avantage. Avec un taux d\’endettement courant à 35% , le Cameroun à une marge d\’endettement de 7000 milliardsF qui peuvent lui permettre de tripler la production d\’énergie electrique dans les dix prochaines années, construire un métro a Yaoundé et un reseau de tramway à Douala.

Dans 10 ans, les projections de PIB ressortent à 49000 milliards F par an,  ce qui autorisera le pays à  porter une dette de 35000 milliards F représentant 66% du PIB, en dessous du seuil CEMAC de 70%. Le Cameroun  a donc une réserve d\’endettement de 25000 milliardsF dont un usage judicieux permettrait d\’avoir un réseau autoroutier reliant les capitales des 10 provinces, un hôpital général dans chaque province,  un lycée polyvalent bilingue dans chaque département, deux lignes complètes de voies ferrées Nord -Sud et Est-Ouest. Qui d\’autre que la Chine peut accompagner le pays dans une transformation structurelle d\’une telle ampleur? Surement pas, ni la France, ni les Etats Unis, ni la Banque Mondiale pour ne pas citer toutes entités occidentale qui ne pensent qu\’a nous garder dans la dependance en ne favorisant pas notre véritable éclosion économique. Que Dame Lagarde et ses mandataires veuillent nous décourager, alors que le service de notre dette ne représente aujourd\’hui que 4% du PIB et ne sera que de 7% dans dix ans, contre 15% pour les USA aujourd\’hui. .. est bien dans cette logique questionnable, surtout quand on sait les nuisances politiques sans contreparties économique que les pays occidentaux infligent à nos pays.

Bien plus encore,  le principe connu en finances et économie de l\’effet de levier des emprunts fait que le taux de rendement interne des financements par emprunts est plus élevé que celui des financements en fonds propres. Les USA l\’ont compris en étant en position permanente d\’emprunteur sur les marchés financiers internationaux par la vente en continu des Bons du Trésor dont …la Chine est le principal acheteur. Peut on pour autant dire que les États Unis se sont vendus à la Chine? Que non!  Plutôt ce pays le plus endetté au monde est également le plus riche… au point où il peut même  dire que la Chine l\’enrichi chaque jour en lui prêtant un argent qui y soutient l\’investissement et donc la production créatrice de richesses dans ce pays.

Une opportunité semblable s\’offre au Cameroun avec l\’ouverture que le Président Biya offre à notre pays en cultivant une rélation privilegiéeprivilégiée avec le dirigeant de la Chine.D\’avoir choisi de s\’y rendre en dépit d\’un calendrier électoral pregnant est  a bien d\’egards remarquable de lucidite et pourquoi ne pas le dire, de clairvoyance politique. Que reste-t-il donc à dire d\’autre   si cette opportunite est exploitée à fond et dans l\’intérêt du Cameroun que: Vive la Chine et la coopération économique sino-camerounaise..

Celestin Bedzigui

Président du PAL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *