\"\"

Nommé le 14 décembre 2018 par le Chef de l’Etat Paul Biya, le nouveau Directeur Général de la Cameroon Télécommunications(Camtel) a vite imprimé sa marque. 100 jours après son arrivée à la tête de cette entreprise, le bilan du nouveau DG est impressionnant.

A Camtel les choses ont beaucoup changé depuis l’arrivée de Judith Yah Sunday Achidi à la tête de cette entreprise. Le nouveau Directeur Général  qui prône la bonne gouvernance, a commencé par la rationalisation des dépenses. Judith Yah Sunday Achidi veut désormais savoir et comprendre les dépenses de l’entreprisse et  savoir à quoi servent les ressources financières de Camtel et met un accent particulier sur les résultats. Pour mener à bien ce travail, elle s’est toujours entourée d’une équipe de professionnels dont les avis lui permettent de prendre des décisions objectives pour l’intérêt de l’entreprise.

Le nouveau Directeur Général a aussi œuvré pour l’optimalisation  du « Cash Flow ». Son objectif est de mettre en œuvre des stratégies visant à faire renflouer les caisses de l’entreprise. Il est question pour le nouveau DG d’exploiter le téléphone filaire, l’une des plus importantes sources financières de Camtel. Mais cette ressource est confrontée au manque, mieux à l’indisponibilité de câbles cuivre et fibre optique pour l’installation des lignes fixes. Mais à Camtel, l’on indique que le problème a trouvé une solution avec un millier de km de fibre optique déjà en cours de dédouanement au port de Douala. Aussi il y a les commandes du Directeur Général à l’étranger pour la fourniture en smartphones, modems internet 4G, CTphones et plein d’autres. Il est question pour la patronne de Camtel de permettre à l’entreprise de vendre ses services aux camerounais et à ses potentiels clients.

Madame Judith Yah Sunday Achidi depuis son arrivée à la tête de Camtel a restauré la discipline. Désormais  chaque personnel de Camtel doit mériter son salaire. Fini donc les grasses matinées, ou une époque où le personnel pouvait travailler sans soucis de rendement. Le nouveau Directeur Général a décidé de procéder à des évaluations périodiques de rendement de tout employé.  Désormais à Camtel, il faudra donner le meilleur de soi pour mériter sa place au sein de cette entreprise.

Judith Yah Sunday Achidi a aussi procédé à l’assainissement de l’environnement du travail. Elle a décidée d’impliquer chaque employé au développement du « projet Camtel ». Chaque personnel devrait donc contribuer à sa réussite. On se souvient que lors de la célébration de la journée Internationale de la Femme le 8 mars, elle a personnellement dirigé une marche sportive le 6 mars 2019 du siège de Camtel au Club Camtel sis au quartier Dragage à Yaoundé. Selon un cadre de la direction générale, cette action du Directeur Général avait pour objectif de créer une proximité entre le top management et la base.

                                                                  Fausses accusations

Avec 3400 employés, Camtel s’impose comme l’un des grands employeurs du pays. Mais le Directeur Général a récemment été  accusé d’avoir licencié de manière abusive des employés de l’entreprise. A  la Direction générale, l’on dément cette information qui serait l’œuvre des détracteurs du nouveau top mangement. En effet, au lieu de 50 personnes licenciées comme véhiculé dans une certaine presse, ce sont plutôt 17 personnes qui ont été licenciées.  «  Depuis 2017 ces personnes étaient traduites au Conseil de discipline, et leur licenciement était sur la table de l’ancien Directeur Général.  Ces employés étaient coupables de détournements des fonds de l’entreprise, vol régulier de câbles. Vous voyez par exemple, les gens payent leurs abonnements pour le téléphone filaire, mais camtel tarde parfois à les installer, à cause du manque de câble que ces certains employés volent et vendent aux câblodistributeurs. On ne pouvait donc pas garder de tels individus au sein de l’entreprise » explique un responsable sous anonymat.

\"\"

Aujourd’hui le souci du Directeur Général est de mettre sur les rails cette entreprise afin qu’elle soit beaucoup plus compétitive et rentable. Avec la fin des travaux du data center de Zamengoué près de Yaoundé considéré comme le plus important en Afrique centrale, Camtel pourra y héberger les données issues des autres pays de la sous-région. Une infrastructure qui, mise en service, fera de camtel, une entreprise incontournable en matière de télécommunication en Afrique. Le Directeur Général est actuellement sur tous les fronts. Elle veut donner un nouveau visage à cette entreprise et permettre à l’Etat du Cameroun d’en tirer d’énormes bénéfices. Mais pour y arriver, Judith Yah Sunday Achidi veut compter sur un personnel motivé et engagé, acteurs majeurs de la gestion axée sur les résultats.

Ericien Pascal Nguiamba

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *