Afriquepremiere.net a rencontré le journaliste spécialiste des questions de santé à Yaoundé . Il explique les raisons de son départ de cette télévision camerounaise et annonce les grands chantiers auxquels il va désormais se consacrer.

\"\"

« Il n’y a pas eu un problème de fond mais vous savez quand on travaille quelque part de la même façon vous démarrez un contrat c’est de la même façon que vous devriez vous attendre à ce que ce contrat là finisse un jour quelque soit le temps que cela met. je suis fier de tout le temps que j’ai passé au groupe l’anecdote, et surtout d’avoir crée une émission qui a donné naissance aujourd’hui à une nouvelle ère en matière de programmes de santé dans le pays ». Joseph Mbeng Boum parle de son départ de la télévision Vision4 sans regret.

En réalité c’est depuis le début de l’année 2019 qu’il a mis un terme à sa collaboration avec cette entreprise où il produisait et présentait l’émission « Notre santé » depuis le 15 novembre 2014, tous les samedis de 9h à 10h avec des rediffusions.  En tant que producteur, il quitte donc la chaine emportant avec lui son émission.

La nouvelle destination du journaliste

«  Je suis consacré aujourd’hui au média que j’ai créé et que je dirige, Échos santé ». Le journal qui célèbre ses trois ans depuis le 5 avril 2019(il est paru pour la première fois le 5 avril 2016), est un hebdomadaire africain d’informations sanitaires, environnementales et de développement durable. « Mais 80% du contenu est basé sur la santé » précise le Directeur de Publication de ce journal qui parait chaque lundi et qui a également une version en ligne. Joseph Mbeng Boum s’est entourée d’une jeune équipe composée d’une dizaine de jeunes dont le niveau d’études est de minimum une licence. « Echos Santé » compte également quelques correspondants dans le pays et des correspondants dans 7 pays d’Afrique dont le Gabon, la RDC, la Côte d’ivoire, le Sénégal.

« Je pense que le pays a d’avantage besoin de nous en tant qu’acteur engagé dans mon journal mais avec à côté l’association des journalistes scientifiques et communicateurs pour la promotion de la santé. On est beaucoup plus engagé à travailler avec les pouvoirs publics et les autres acteurs de la société pour l’amélioration de la santé au Cameroun. J’essaye aussi de mettre ma petite expérience au service de tous mes confrères  que ce soit des médias publics que privés pour que la santé prenne une place importante dans tous les médias. C’est à ça que je consacre aussi l’essentiel de mon temps » déclare Joseph Mbeng Boum qui estime qu’« On  ne peut pas parler du développement du Cameroun s’il n’ya pas la santé ». L’objectif de la jeune équipe qu’il dirige est d’apporter la bonne information en matière de santé pour que non seulement les décideurs puissent prendre de bonnes décisions mais surtout pour que la population soit suffisamment sensibilisée afin de prendre de bonnes décisions pour leur santé. En terme de projet, le patron de « Echos Santé » annonce le lancement d’une application dans les prochains jours. « Nous voulons  aller désormais beaucoup plus près des populations. Être plus proche de la communauté pour ressortir tous les défis en matière de santé que la communauté vit et nous voulons être un véritable partenaire pour les acteurs au développement…Il ya d’autres projets que nous ne pouvons pas encore évoquer maintenant » a déclaré le journaliste qui a décidé de quitter Vision4 pour s’investir désormais à fond dans sa propre entreprise.

source Afriquepremiere.net

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *