\"\"

Il a été présenté au grand public au cours d\’une cérémonie présidée par le Ministre des Finances(Minfi), Louis Paul Motaze le 23 mai 2019 à Yaoundé. Voici l\’utilité de cet important outil d\’aide à la décision dans le processus d\’octroi des crédits.

Le Répertoire National des Sûretés Mobilières (RNSM) du Conseil National du Crédit est un outil d\’une grande importance dans la mesure qu\’il assure la mise en place d\’une base des données des sûretés Mobilières légales, conventionnelles et judiciaires qui garantissent les crédits accordés par les assujettis (banques, établissement de Micro finance). Le RNSM assure aussi une large publicité dudit dispositif. Sa mise en place avec l\’appui de la Banque Mondiale, a donc pour objectif de booster le financement des PME, mais aussi de fournir un outil supplémentaire d\’aide à la décision aux établissements assujettis, aider à accroître l\’accès aux crédits des PME et des particuliers mais également de réduire l\’asymétrie d\’information financière et de limiter le surendettement de la clientèle.

\"\"

Pour le Ministre des finances, Louis Paul Motaze par ailleurs Président du Conseil National du Crédit, le lancement de ce Répertoire est d\’une importance capitale pour l\’économie camerounaise en général,et pour le secteur financier en particulier, dans la mesure où il s\’inscrit dans la perspective de l\’amélioration de la transparence financière, de l\’assainissement du système financier national, et de l\’amélioration des conditions de financement de l\’économie. \”Le Répertoire National des Sûretés Mobilières…s\’inscrit dans la vision de développement du Cameroun, notamment en ce qui concerne le volet financement de l\’économie, mettant en exergue la consolidation et l\’extension des services financiers de base, ainsi que l\’amélioration de la qualité des prestations fournies par le système financier en général\” a déclaré le Minfi.

Bon à savoir comme l\’a rappelé le Ministre Motaze, \”les  prêteurs doivent maintenant apprendre à accepter les Sûretés Mobilières et éviter de rester cantonnés seulement aux sûretés immobilières. De même les emprunteurs doivent aussi s\’habituer à les présenter aux prêteurs lors de leurs demandes de crédits\”. C\’est ainsi que ce Répertoire qui est un facilitateur à cet effet, prendra toute la mesure de son utilité et de son efficacité.

Ericien Pascal Nguiamba.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *