\"\"

Le Ministre des arts et de la culture Dr. Pierre Ismaël Bidoung Mkpatt, qui conduira la délégation du Cameroun à cet important rendez-vous prévu du 30 juin au 10 juillet 2019 à Baku en Azerbaïdjan, a présidé une réunion technique préparatoire à cet effet le 14 juin 2019 à Yaoundé. Que retient-on de cette réunion technique préparatoire?

L\’ordre du jour de cette réunion portait sur deux points à savoir l\’état de conservation de la Réserve du Dja, menacé depuis 10 ans d\’être classé sur la liste du patrimoine en péril en raison de la présence sur son site, de grands projets notamment le barrage hydroélectrique de Mekin et les plantations Sud Cameroun Hévéa, qui menacent la valeur universelle exceptionnelle du bien. Autre point inscrit à l\’ordre du jour au cours de cette réunion technique, le Tri-National Sangha, classé depuis 2012 et où des permis d\’exploitation minière y accordés, menacent ainsi le site. Le Comité du Patrimoine Mondial demande au gouvernement du Cameroun de retirer ces permis d\’exploitation minière.

Il était donc question au cours de cette rencontre,de formuler des recommandations visant à sauver ces deux sites. Prenaient part à cette réunion technique, outre les collaborateurs du Ministre des arts et de la culture, mais également les représentants des ministères des Mines et du développement technologique, de l\’Agriculture et du Développement Rural, des forêts et de la Faune, de l\’Eau et de l\’Energie, ainsi que les représentants de la Commission nationale de l\’UNESCO, d\’hydro Mekin et de Sud Cameroun Hévéa.

\”L\’examen de l\’état de conservation du Tri-National de la Sangha et de la Réserve de Faune du Dja est inscrit à l\’ordre du jour de la 43e session du Comité à Baku. Cet examen se fera en plénière et nécessite que dès à présent, nous disposions des arguments solides pour la défense de ces dossiers\” a déclaré le Dr. Bidoung Mkpatt. Le Ministre des arts et de la culture a ainsi invité les différentes administrations et structures concernées à consolider dans la complémentarité, les dispositions assurant la meilleure défense des intérêts du Cameroun.

Lors de cette 43e session, le Comité aura pour objectif principal d\’étudier les propositions d\’inscription de nouveaux sites sur la Liste du Patrimoine Mondial et consacrera une grande partie des discussions à l\’examen de l\’état de conservation des sites déjà inscrits sur la Liste du Patrimoine Mondial.

Ericien Pascal Nguiamba

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *