\"\"

Cette Convention entre l\’État et les établissements de crédit, a été signée mercredi 14 août 2019 dans la salle des conférences du Ministère des finances. Cette convention s\’inscrit dans le cadre de l\’assainissement du fichier solde de l\’État. 

La solde et les pensions des agents publics étaient jusque là traitées par le Système de Gros Montants Automatisés (Sygma). Un système conçu pour traîter les opérations de la clientèle de plus de 100 millions, les opérations urgentes quel que soit le montant, les traitements internationaux, la dette publique, les opérations de trésor (OTA, emprunt obligataire). La Convention signé le 14 août à Yaoundé par l\’État, représenté par le Ministre Délégué auprès du Ministre des finances, Yaouba Abdoulaye, et les représentants des établissements de crédit, est un basculement au système Systac qui est une exigence de la charte de bonne conduite en matière d\’exploitation des systèmes de paiement en zone CEMAC qui dispose que \”l\’adhérent s\’engage, sauf en cas d\’urgence avérée, à présenter ses opérations unitaires de moins de FCFA 100 millions dans Systac. Il s\’interdit d\’agréger les valeurs nominales de moins de FCFA 100 millions pour en faire une seule opération de gros montant…\”. Le Systac permet donc d\’approvisionner directement le RIB du bénéficiaire de la solde ou de la pension auprès des institutions financières, notamment les banques et établissements de microfinances. Il faut rappeler que le projet de virement individualisé de la solde des agents publics et des pensions via Systac, est porté par la Direction Générale du Trésor de la Coopération Financière et Monétaire (DGTCFM) avec la collaboration de la Direction Générale du Budget (DGB). Il a également bénéficié de l\’accompagnement technique et de la collaboration de la Direction nationale de la BEAC, des institutions financières et de leurs associations professionnelles. Ce projet avait été relancé en avril 2019 par le Ministre des finances, Louis Paul Motaze.

Ericien Pascal Nguiamba

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *