\"\"

Le Ministre de la santé publique du Cameroun le Dr. Malachie Manaouda(photo) a présidé le 26 août 2019 à Yaoundé les travaux d\’un atelier d\’un atelier de relecture et de validation des projets de contrats d\’objectifs et de performance des formations sanitaires de 2e, 3e et 4e catégories.  Mais en quoi consistent réellement ces Contrats d\’objectifs et de performance? La réponse est interressante.

\ »Les formations sanitaires qui auront signé ces contrats de performance comprendront qu\’elles ont des comptes à rendre. Et nous pensons que c\’est pour le bien de toute la République, de tous les patients.Le Ministre de la santé prône l\’humanisation des soins dans les formations sanitaires et ce document prend en compte tous les aspects qui pourraient permettre d\’atteindre cet objectif. Nous partons donc très satisfaits et notre souhait c\’est que ce soit le plus rapidement mis en œuvre\ ». Ces propos du Dr. Fetse Tama Gérard, Directeur de l\’hôpital régional de Maroua, montrent à quel point ce projet du Ministre de la santé est favorablement accueilli par les dirigeants des hôpitaux publics du pays, 70 au total sur les 85 participants attendus à cet atelier de Yaoundé. A l\’ouverture des travaux,le Ministre de la santé publique a attiré l\’attention des participants sur l\’importance de cette activité qui devrait contribuer à l\’amélioration de l\’offre des soins notamment sa qualité ,son accessibilité et la satisfaction des usagers et des personnels. Cet atelier de deux jours (26 et 27 août 2019) a abouti à des recommandations importantes lues par le secrétaire général du Ministère de la santé le Pr. Koulla Shiro Sinata.

\"\"

Ces recommandations portent sur  l\’arrimage du contrat des objectifs et de performance à la stratégie sectorielle de la santé, la nécessité d\’actualiser les organigrammes des formations sanitaires, la signature des contrats par les présidents des comités de gestion, le financement et la définition des mesures d\’incitation en cas  de performance atteinte, l\’équilibre entre l\’état des lieux diagnostic et les points forts des formations sanitaires, la convocation d\’un atelier spécifique de validation des contrats d\’objectifs et de performance des formations sanitaires de 4e catégorie. Tel est la quintessence de cet atelier dont la cérémonie de clôture a été présidée par le Secrétaire d\’Etat à la santé Halim Ayatou.

Ericien Pascal Nguiamba.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *