\"\"

L’évènement s’est achevé hier jeudi 17 octobre 2019 dans une ambiance de satisfaction totale. Parmi les principales articulations du festival, la grande exposition « Fils et Aiguille» Charme discret de la Corée avec la participation des brodeuses de la ville d\’Ayos, dans la région du Centre Cameroun.C\’était au Musée National le 15 octobre 2019. Un évènement ouvert au public avec la participation des membres du gouvernement camerounais et de l\’ambassadeur de Corée Son Excellence Bok-Ryeol RHYOU. Le Ministère des arts et de la culture a apporté un soutien remarquable à ce festival, symbole de la coopération fructueuse entre le Cameroun et la Corée.

\"\"

Cette exposition était l\’une des pièces maîtresses des expositions que l’ambassade de Corée a organisée sous le nom de « Korea week» à l\’occasion de ce festival qui s\’est tenu du 14 au 17 octobre 2019 à Yaoundé. Dans l’optique de faire découvrir l’art ancestral de la broderie traditionnelle coréenne. Un art ancien, millénaire qui remonte à 2000 ans. C’était donc l’un des Temps forts de ce festival. Et les nombreux festivaliers ont ainsi appris que la broderie était une activité essentiellement pratiquée par les femmes coréennes qui vivaient loin de la sphère publique. Selon l\’ambassadeur de Corée, ces femmes y voyaient « un moyen d’émancipation et y retrouvaient un canal d’expression de leur beauté, leur sensualité, leur douceur, leur finesse, en un mot leur féminité ». Il faut dire que la broderie a pris une grande place aujourd’hui dans la société coréenne. Il existe actuellement à Séoul, tout un musée consacré à la broderie coréenne. « L\’objectif de cette exposition est de révéler et de célébrer la symbiose entre la broderie traditionnelle coréenne à travers 90 pièces conçues par les doigts de fée d’une spécialiste en la matière et la broderie réalisée par les mains d\’or d\’une quarantaine de brodeuses Camerounaises installée à Ayos et regroupées dans l’atelier des Sœurs de la Divine Providence d\’Ayos ».

\"\"

Outre cette belle exposition, il y a eu également d\’autres activités telles que des spectacles de « B-Boy Dance » et Démonstration de Taekwondo, Art Martial Coréen ; une exposition photo de la Koica ,des projections cinématographiques, K-Beauty, à la découverte du Nail Art Coréen. Le Ministre Camerounais des arts et de la culture qui a apporté un important soutien à ce festival, a salué la « fructueuse coopération » entre le Cameroun et la République de Corée. «Je souhaite que cette coopération se renforce d’avantage à travers des programmes de formation et de renforcement des capacités, d’échanges d’expertises» a déclaré le Dr Pierre Ismaël Bidoung Mkpatt.
Ericien Pascal Nguiamba

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *