\"\"

Ils ont participé du 13 au 14 novembre 2019 à un atelier de renforcement des capacités organisé par le Ministère du Tourisme et des Loisirs. Cette formation s\’inscrit dans la logique de doter le secteur, des professionnels pétris d\’expérience.
Les infrastructures de Loisirs désignent des espaces bâtis ou non, conçus pour arbitrer des installations et activités de loisirs et ou de vacances. Ces infrastructures de Loisirs comprennent les établissements de loisirs, les parcs de loisirs, les centres de vacances et de loisirs. Le Ministère du tourisme et des loisirs a donc décidé de former les acteurs de ce secteur en renforçant leurs capacités, leurs connaissances dans l’optique d’un meilleur développement des Loisirs et la promotion du tourisme en faveur de la population Camerounaise en général et la jeunesse en particulier. Les travaux avaient pour cadre la salle des conférences de la Direction du Développement des Loisirs, située à l\’immeuble camair-Co à Yaoundé. Après le mot de bienvenue de madame Annie Laurence Sikali, la responsable de cette direction, les travaux ont ensuite été ouverts par M. Bilack Garka, Conseil Technique N°1, représentant personnel du Ministre d’État, Ministre du tourisme et des loisirs, Bello Bouba Maïgari, empêché. En présence du Secrétaire permanent du Conseil National du Tourisme Eitel Akame. La formation portait entre autres sur la maîtrise des normes d\’hygiène et de sécurité, l’éthique, la loi régissant l’activité touristique et de loisirs au Cameroun.
Quant aux exposés de cette formation, ils avaient des thèmes divers : Cadre juridique des activités de loisirs : enjeux, défis et perspectives ; Normes, natures et caractéristiques des infrastructures de loisirs ; Règles d’éthique, d’hygiène et de sécurité dans les centres de loisirs et l’organisation, Suivi et évaluation d’une activité de loisirs : exemple de l’opération INJS Sports, loisirs vacances. Cet atelier s’est achevé par la remise des attestations de formation aux participants. Le Ministère du tourisme et des loisirs compte organiser d\’autres ateliers de formation de ce genre afin d\’assurer la promotion des loisirs saints à travers le pays et surtout doter le secteur, des professionnels pétris d’expérience.

Ericien Pascal Nguiamba

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *