Sa mise au point partagée actuellement sur les réseaux sociaux, est largement commentée par les internautes dont les réactions sont divergentes. L’intégralité de la mise au point du Directeur de l’hôpital de la Caisse à Essos qui divise l’opinion.

« Bonjour Monsieur BORIS BERTOLT,

Le message de mon appel au Testing massif des populations dans le cadre de la pandémie à COVID-19 et indélicatement repris dans votre page Facebook, ne saurait être un argument pour me positionner comme un acteur contre le gouvernement, bien au contraire.
Sachez Monsieur, qu’avec près de 29 ans de service comme pédiatre dans mon pays et vétérane de la lutte contre le VIH/SIDA, mon regard en tant que clinicienne et acteur de santé publique m’autorise à partager des avis en communication et plaidoyer, comme qu’expert au service de mon pays.
Dans la situation particulière, il s’agissait dans le tweet par vous repris, de relever l’impératif d’opérationnalisation rapide des 300 000 tests et 100 respirateurs acquis suite à une autorisation d’achat du Président de la République, signée le 07 Avril et réceptionné le mois écoulé. Démarche complétée par l’annonce du dépistage massif par le Premier Ministre chef du Gouvernement et le Ministre de la Santé publique.
Aussi mon message tweeté sous forme de cri, quoique véhément , s’inscrit donc en écho parfait de la dynamique gouvernementale impulsée par le Chef de l’Etat, pour laquelle, je suis totalement solidaire ; faisant nulles définitivement, vos allégations interprétatives.

Fait à Yaoundé le 1er Mai 2020

Signé Pr Anne Esther NJOM NLEND »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *