La nouvelle fait actuellement le tour des réseaux sociaux  à Yaoundé. Le journaliste qui officiait au sein des organes d’information du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais (RDPC, au pouvoir) s’est éteint dimanche 10 mai 2020 au CHU de Yaoundé. Quelques révélations sur le disparu.

Simon Meyanga est mort «des suites d’une courte maladie» au CHU, le Centre Hospitalier Universitaire de Yaoundé. C’est le principal message qui circule actuellement sur les réseaux sociaux au Cameroun. Il faut rappeler qu’il a également exercé comme Chef de la cellule de communication de la caisse nationale de prévoyance sociale et comme chef de la Cellule de communication de l’Anafor. Simon Meyanga était surtout l’une des grandes plumes du journal l’Action, organe information du RDPC, le parti du Président Paul Biya. Et animait à la télévision nationale (crtv) l’émission consacrée aux partis politiques pour le compte du rdpc. Courtois, sympathique, Simon Meyanga avait pour ambition de devenir député de la nation pour le compte de son parti. Hélas, les batailles internes au sein de sa formation politique n’ont pas été en faveur de ce journaliste diplômé de l’Ecole Supérieure des Sciences et Techniques de l’information et de la Communication(Esstic). De nombreux journalistes camerounais lui rendent hommage depuis l’annonce de sa mort, à titre posthume.

Berthe Alimame

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *