Ce Don d’une valeur de 780 millions de FCFA concerne les élèves en classe d’examen des régions de  l’Adamaoua, de l’Est, du Nord, de l’Extrême-Nord, du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. En apportant cette aide, l’Unicef espère que ces élèves en classe d’examen poursuivront leurs cours de révisions de manière sûre et protégée afin de leur assurer la tranquillité d’esprit nécessaire pour étudier et réussir leurs examens avec brio.

C’est le Ministre de l’éducation de base Laurent Serge Etoundi Ngoa, accompagné des autres membres du gouvernement, qui a réceptionné ce Don de matériel d’assainissement en soutien à la réponse du gouvernement contre la pandémie de Covid-19 dans les établissements d’enseignement et centres de formation. C’était le 29 mai 2020, au cours d’une cérémonie organisée à l’hôtel de ville de Yaoundé(photo). Le Don de l’Unicef était composé de 43,015 flacons de gel hydro alcoolique pour les enfants et les enseignants ; 11,364 cartons de savon ; 11,441 unités de lavage des mains ; 15,912 jerrycans pour le stockage de l’eau.  Au total 454000 élèves soit 318000 au primaire et 136000 au secondaire avec 48% de filles ainsi que 110000 enseignants soit 77000 au primaire et 33000 au secondaire devraient bénéficier de ces articles permettant la pratique de certains gestes-barrières. Pour le Représentant  de l’Unicef au Cameroun Jacques Boyer « la Réponse que l’Unicef apporte s’adresse à tous les enfants des classes d’examens sans distinction de sexe, d’âge, d’ethnie ou de handicap. Cette aide est pour tous les enfants concernés par ces examens dans nos zones d’intervention ». La cérémonie de remise de matériel d’assainissement en soutien à la réponse du gouvernement contre la pandémie de Covid-19 dans les établissements d’enseignement et centres de formation a été marquée par la présence des ministres en charges de l’éducation à différentes échelles notamment le Minedub, le Minesec, le Minfop, le Minjec et le Minsup.

Bon à savoir, « Tous les enfants qui sont inscrits dans les classes d’examens des régions ciblées ont une égale opportunité de bénéficier de ce soutien et les plus vulnérables devraient avoir la priorité. Ces filles et garçons bénéficieront du soutien de l’Unicef » a souligné le représentant de l’Unicef. De plus, « tous les efforts doivent être faits pour garantir que les enfants ayant des capacités différentes accèdent aux installations de lavage des mains de la même manière » a rappelé Jacques Boyer.

Ericien Pascal Nguiamba

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *