Cette campagne qui se déroulera  dans les 10 régions du pays pendant un mois, a été lancée le 18 juin 2020 à Yaoundé au cours d’un atelier présidé par le Chef de Division de la Réforme budgétaire à la Direction Générale du Budget (Ministère des Finances), Sophie BOUMSONG.  La Campagne, une initiative du COSADER(Collectif des ONG pour la Sécurité alimentaire et du développement Rural), vise plusieurs objectifs.

A l’initiative du COSADER, les Organisations de la Société Civile Camerounaise impliquées dans la Gestion des Finances Publiques regroupées au sein du Groupe de Référence de la Société Civile pour la Transparence des Finances Publiques ont décidé d’organiser une campagne d’information sur la Loi de Finances 2020 qui va évoquer le Collectif Budgétaire annoncé et servir d’espace de diffusion pour le budget citoyen 2020. Cette campagne qui se déroulera dans les 10 régions du Cameroun a pour objectif global de promouvoir la contribution de la Société Civile à la mise en œuvre du Plan Opérationnel 2020. Il sera également question de diffuser l’information sur la Loi de Finances 2020 et diffuser le Budget Citoyen 2020.  L’atelier de lancement de cette campane organisé à Yaoundé le 18 juin 2020, avait trois temps forts notamment la présentation de la Loi de Finances 2020, la présentation de l’impact du Covid-19 sur la Loi de Finances et la diffusion du Budget Citoyen. Une quarantaine de participants ont pris part à cet atelier dans le respect des mesures barrières au Covid-19.

« Lorsqu’on prend le budget de l’Etat ce n’est pas pour l’Etat mais pour les citoyens. La société civile qui est proche du citoyen, qui fait des alertes, qui dénonce le gouvernement apporte également l’information aux citoyens… donc la société civile nous accompagne à donner l’information aux citoyen» a déclaré à la presse Sophie BOUMSONG, Chef de Division de la Réforme Budgétaire à la Direction Générale du Budget au Ministère des Finances. Christine ANDELA du Secrétariat Permanent du Groupe de Reference de la Société Civile pour la Transparence des Finances Publiques et Présidente du COSADER, va dans le même sens : « La société civile a un devoir d’information des citoyens, des populations à la base, sur le travail gouvernemental  en matière de budgétisation des finances publiques. Et maintenant avec le contexte du Covid-19, un collectif budgétaire a été pris il y’a quelques jours, notre devoir c’est, au lieu simplement de diffuser le budget citoyen pour lequel nous nous sommes vraiment battus et que nous avons désormais, nous  devions informer les citoyens sur le nouveau contexte qui fait que les chiffres qu’on retrouverait par exemple dans l’ancien document du Budget Citoyen, ne correspondent plus tout à fait à ce qu’ils vont apprendre dans les prochains jours. Donc c’est un devoir d’information pour nous » a-t-elle déclaré.

En rappel, l’objectif global du Plan Global de Réformes de la Gestion des Finances Publiques pour la période 2019-2021 est de doter le Cameroun d’un système de GFP transparent, performant, conforme aux standards internationaux, respectueux des prérogatives et attributions légales et règlementaires des institutions et administrations, ainsi que celles des autres acteurs de la GFP, et mettant résolument les finances publiques au service du développement du pays et du bien-être des citoyens.

Ericien Pascal Nguiamba

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *