Une cérémonie solennelle de remise de parchemins a été organisée le 29 juin 2020 en l’honneur des *lauréats* au baccalauréat session 2019-2020

Au moment où les lycéens camerounais se préparent à affronter les épreuves du Probatoire et du baccalauréat pour le compte de l’année scolaire en cours, au Lycée français Fustel de Coulanges de Yaoundé, l’heure n’est plus au stress, à l’angoisse et à la crainte qui précèdent les jours d’examen. Au sein de cet établissement scolaire qui dépend du ministère de l’éducation *nationale* française, on célèbre d’ores et déjà les lauriers des désormais ex-prétendants aux études supérieures.

En effet, la proclamation des résultats du baccalauréat pour les lycées français du Cameroun a été faite le 25 juin 2020. Pour marquer le coup, une cérémonie solennelle de remise de parchemins a été organisée par les parents d’élèves soutenus par l’Assemblée générale des parents d’élèves (AGPE) en l’honneur des nouveaux bacheliers du lycée Fustel de Coulanges. Cette dernière a eu lieu sur le parvis de l’hôtel de ville de Yaoundé, le lundi 29 juin 2020, en présence des parents d’élèves, du corps professoral ainsi que du top management de l’établissement qui a participé à cette cérémonie au travers d’une visioconférence.

Des réjouissances  somme toute nécessaires au regard des résultats obtenus par le lycée Fustel de Coulanges à cet examen qui sanctionne les études secondaires. 98,5% des élèves de terminales ont obtenu leur Baccalauréat, dont 15 avec la mention assez bien, 26 avec la mention bien et 30 avec la mention très bien.

Cette cérémonie célèbre l’excellence académique car il convient de relever que 76% des lauréats ont enregistré des moyennes supérieures à 16/20, la major de la promotion (une jeune fille de 17 ans) ayant obtenu la moyenne de 19,61/20.

Ce dénouement fort satisfaisant est le résultat de l’effort intellectuel des apprenants, mais aussi et surtout de l’administration et des équipes  pédagogique et éducative du Lycée français Fustel de Coulanges de Yaoundé, qui ont su implémenter des mesures efficientes et novatrices d’enseignement à distance (enseignement en ligne) pour permettre aux élèves de continuer à recevoir des enseignements, malgré le confinement et la fermeture des écoles imposés par la pandémie de Coronavirus.

La cérémonie qui a été émaillée de plusieurs articulations fortes (remise des prix aux élèves et aux enseignants) s’est clôturée par le traditionnel lancer de toques par les nouveaux bacheliers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *