Le jeune chanteur a présenté à la presse nationale et internationale le 16 septembre 2020 à Yaoundé son single baptisé « COVIV-2020 »(photo).Une idée originale du Docteur Armand NGHEMKAP, Médecin urgentiste et Homme de culture basé à Soisson en France. Conseils pratiques, interpellations des populations sur le respect des mesures barrières, évocation des dangers mortels liés à cette pandémie, meublent cette belle galette musicale au rythme entrainant et dansant. Cette chanson est un véritable instrument de sensibilisation des populations sur le coronavirus. Regardez le clip en exclusivité dans cet article.

Il est jeune et il a du métier. BB SAKIS, 32 ans, va à coup sûr écrire à sa manière, lui aussi,  les belles pages de la musique camerounaise et africaine. Il a opté pour un engagement musical au service de son prochain. D’où la production de la chanson « COVIV-20 » qu’il a présentée à la presse nationale et internationale mercredi 16 septembre 2020 à Yaoundé. « Le message dans cette chanson, c’est de faire comprendre que le coronavirus est une réalité. Je suis entrain de dire qu’il faut prendre les mesures barrières, et faire comprendre que beaucoup de gens meurent de cette pandémie-là. Donc le titre c’est « COVIV-20 » c’est-à-dire comment vivre avec le coronavirus dès cette année 2020. Faire Comprendre aux populations que la menace est réelle et prendre des dispositions afin de ne pas être compté parmi les victimes » a-t-il déclaré à la presse. Dans cette chanson, à la fois pédagogique et éducative, le jeune artiste donne tous les conseils pratiques : Eviter de se toucher les yeux, la bouche, le nez avec les mains ; se laver régulièrement les mains avec du savon et à l’eau courante ; éviter de tousser sans se protéger du coude ; éviter des attroupements. «Ta vie est très précieuse, respecte donc les consignes » dit BB SAKIS dans cette chanson qui a été saluée par toute la presse dans la capitale Yaoundé. Par ailleurs, le chanteur rappelle, à toutes fins utiles, que «  le Corona ne connait pas de riches, le corona ne connait pas les pauvres ». C’est donc une affaire de tous. «N’oublions pas de sensibiliser autour de nous » car « c’est un devoir personnel. Chacun doit le faire ».

Il faut dire que « COVIV-20» est présentée actuellement comme un véritable outil de sensibilisation. Les autorités, les pouvoirs publics et autres institutions internationales devraient utiliser cette chanson dans leurs multiples campagnes de communication et de sensibilisation. Et faire du jeune artiste  BB SAKIS, pourquoi pas, un Ambassadeur de la lutte contre la Covid-19. « Les gens meurent en cascade partout dans le monde, il faut donc juste respecter les mesures barrières afin de ne pas être comptés parmi les morts. Le Coronavirus est une réalité, respectons les mesures barrières de l’OMS et de nos gouvernements » dit ce jeune artiste qui fêtera ses 10 ans de carrière en 2021. L’évènement qui devait se célébrer en 2020, a été reporté en 2021 justement à cause de cette pandémie a-t-il expliqué aux journalistes lors de la présentation de ce single à la presse.

Bon à savoir, « COVIV-20 » est une idée originale du Docteur  Armand NGHEMKAP, Médecin urgentiste et Homme de culture basé à Soisson en France. C’est un  grand producteur artistique bien connu des milieux culturels et du showbiz au Cameroun en Afrique et au niveau de la diaspora. Il est l’homme qui pilote ce projet. « Avec ce single COVIV-20, BB Sakis nous livre un message fort de sensibilisation face à la pandémie mondiale à COVID-19 et fait désormais de la musique, non plus qu’un outil de divertissement mais également un outil d’éducation et notamment d’éducation pour la santé» explique le Dr Armand NGHEMKAP. Bon vent l’artiste.

Ericien Pascal Nguiamba

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *