Le Pr Jean-Claude Shanda TONME président national du Mouvement Populaire pour le Dialogue et la Réconciliation(MPDR) était face à la presse nationale et internationale le 7 octobre 2020 à Yaoundé. Parmi les sujets abordés par celui qui se présente comme « le Médiateur Universel », le climat politique au Cameroun.

Le Président du MPDR n’est pas allé par quatre chemins pour dénoncer l’attitude de certains compatriotes qui, « mus par des ambitions personnelles inacceptables et ayant de toute évidence perdu le sens du patriotisme, se sont au contraire versés dans une surenchère incompréhensible ».  Pour le Pr Shanda Tonme, « cette démarche s’est traduite objectivement par « des appels insensées au désordre, à la promotion implicite et parfois explicite d’un discours de la haine, de la fracture et des destructions».  Heureusement, le gouvernement, selon le président du MPDR, a eu une réaction « mesurée, prudente et didactique ».  Il ajoute que « nos forces de sécurité ont montré du professionnalisme, de la hauteur, de la discipline et du patriotisme ».  Le Président du MPDR observe que « l’apogée du désordre planifié, à la date du 22 septembre 2020, n’a pas atteint les objectifs sinistres de ses auteurs, de même que la suite  dans les semaines d’après ».

Au cours de cette rencontre avec les médias qui a eu lieu à son domicile sis à  Bastos , un quartier chic de la capitale Yaoundé, le Professeur Shanda Tonme, a invité le gouvernement à mettre en avant la volonté d’apaisement en procédant à la libération, après des enquêtes rapides, des personnes interpellées et toujours détenues.

Ericien Pascal Nguiamba

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *