L’Association pour le Développement du Mbam(ADM) a tenu sa première Assemblée Ordinaire le 17 octobre 2020 à Bafia. C’était sous le patronage des Préfets  du Mbam et Inoubou et du Mbam et Kim. D’importantes résolutions ont été prises au cours de cette première session ordinaire de l’ADM.

Les fils et filles u Mbam sont résolument engagés dans le développement de leur Région. Avec la création le 18 mai 2019 à BOKITO de l’ADM, Association pour le Développement du Mbam. Samedi 17 octobre 2020, cette Association conduite par Bernard BEYOKOL, le Président du bureau Exécutif, est un véritable rassemblement des élites de la Région du Mbam.

Bernard BEYOKOL, félicité par tous les membres de l’ADM pour son leadership.

C’est ainsi qu’on retrouve au sein du Bureau Exécutif au poste de Vice-présidents Jérôme ONDOBO MONO originaire de l’arrondissement de Ntui, et Delphine NANA MEKOUNTE de l’arrondissement de Bafia, par ailleurs point focal de l’ADM dans cette ville. Quant au Secrétariat général, il est piloté par BENDENGUE  Jean-Marie Vianey de l’arrondissement de Bokito. On y retrouve également tout un bureau d’honneur composé de certaines figures de proue de l’élite mbamoise notamment ABOUEM A TCHOYI David, MANDENG AMBASA Patrice, ABOGO NKONO Louis Marie, ANONG ADIMIME Pascal, KOUNG A BISSIKE Jacqueline, BASSILEKIN III Achille, ARROYE A BETOU Emanuel, OKALIA Bernard, OKALA BILAI Nicole, ONDOA Magloire ou écore OUBELABOUT Bienvenue.  Quant au Conseil des Sages, il est dirigé par James ONOBIONO qui en est le Président. On y retrouve des personnalités telles que René Emmanuel SADI, Jean Baptiste BELEOKEN, MOUTHE A BIDIAS Camile entre autres.  Au cours de cette Assemblée Générale, l’on a appris qu’un projet de Vision stratégique de l’ADM  a été élaboré avec pour finalité de faire du Grand Mbam un lieu paisible, agréable, moderne et ouvert au Monde à l’horizon 2025.  Dans cette dynamique, l’ADM compte œuvrer dans l’aménagement et l’entretien des routes carrossables permettant une communication fluide entre les 14 arrondissements du Mbam, la constriction des institutions sanitaires et scolaires et leur dotation en personnels qualifiés dans chacun desdits arrondissements, la création de centres multimédia dans les lycées et collèges, la labélisation et la transformation sur place des produits agricoles des terroirs de la région, l’urbanisation des agglomérations , l’électrification des villages et l’aménagement des points d’eau potable en leur sein, la modernisation de l’agriculture, de l’élevage et le développement de la pisciculture, la promotion du tourisme, de l’artisanat et la valorisation des richesses issues des patrimoines respectifs de la région, la promotion de la culture, des langues et des traditions locales, la promotion du dialogue interculturel et de l’ouverture sur le monde avec l’appui des forces vives de la diaspora ainsi que la promotion des solidarités multiformes aux plans vertical(solidarité intergénérationnelle, appui à la jeunesse) et horizontal(approche genre).

James Onobiono, Président du Comité des Sages de l’ADM.

Au cours de cette Assemblée Générale, la question de la promotion du mérite  et de la compétence de la jeunesse mbamoise a été évoquée. Il sera désormais question pour l’ADM de primer et de célébrer le mérite par une grande cérémonie de remise des bourses aux meilleurs bacheliers et meilleurs talents du Mbam. Jusqu’ici seule l’association des Femmes Leaders Mbamoises(FELEMBAM) poursuit cette initiative dans les arrondissements du Mbam. Et prime uniquement les jeunes filles. L’ADM va donc primer tous les fils et filles mbamois. Il a aussi été annoncé la création dans les mois à venir, du Fonds Mbamois d’Investissements.

Delphine NANA MEKOUNTE, la Vice-Présidente a prôné plus d’engagement et de solidarité.

Programme d’action 2020-2021

Au cours de cette période, des priorités de l’ADM ont été dévoilées , notamment la finalisation des entretiens avec les entreprises forestières et les autres opérateurs économiques des départements du Mbam et Inoubou et du Mbam et Kim, à l’effet de négocier la conclusion d’un protocole multi-acteurs  pour la maintenance et l’entretien des routes non bitumées desdits départements, la rencontre avec les responsables de certains ministères et organismes clés pour la promotion des activités de développement, la finalisation du manuel de procédures administratives et financières de l’ADM, la création des centres de compétences, l’organisation des cérémonies d’attribution des récompenses aux génies du Mbam ; la remise de bourses aux meilleurs bacheliers et aux meilleurs talents du Mbam couplée à l’organisation des ateliers de transmission des savoirs , la vulgarisation des mécanismes de sécurisation des terres dans le Mbam.

Le Mbam, debout…

Il sera aussi question au cours de la période 2020-2021, de faire du lobbying pour le financement et l’exécution des projets dans le Mbam ; la création de 14 pavillons ADM(hôpitaux) dans les arrondissements et communes du Mbam, la promotion de cultures traditionnelles, notamment la construction d’un Palais de la culture dans chaque arrondissement ou commune du Mbam, sans oublier la mise en place d’un centre multimédia dans les communes qui n’en disposent pas et le renforcement des capacités de centres existants  et surtout , l’érection de l’ADM en Association d’utilité publique ou en organisation non gouvernementale(ONG) afin d’accroître ses capacités de financement. Et par ricochet de booster de manière plus significative le développement de la Région du Mbam.

Ericien Pascal Nguiamba envoyé spécial à Bafia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *