Cette plateforme de données libres, crédibles et réutilisables  est en réalité la matérialisation du projet de Renforcement de l’accès à l’information appropriée en situations de crise sanitaire (Opendatacam). Il est accessible à travers le lien www.opendatacam.cm. Cette plateforme a été présentée au public et aux autorités le 27 octobre 2020 au siège du Club des Jeunes Aveugles Réhabilités du Cameroun(CJARC) au cours d’une cérémonie présidée par son Directeur Général Coco Bertin MOWA.

Cette Plateforme permettra aux personnes handicapées de disposer d’un cadre où elles sont sommes sûres de trouver la vraie information. « Les personnes handicapées et leurs proches, sont ici pris en compte, plus besoins d’être submergées par toutes les sources d’informations parfois peu crédibles. Le projet a d’ailleurs prévu de transcrire certaines informations en Braille. Nous disposons en outre de 10 relais dans les dix régions du Cameroun. Leur rôle est de faire remonter l’information crédible des régions et diffuser celles issues de la plateforme opendatacam.cm » a déclaré Coco Bertin MOWA, avant d’ajouter qu’« ils vont bénéficier d’une formation sur son usage. Comme vous l’avez compris, il s’agit pour nous d’un premier pas vers l’open data, l’ouverture des données, nous allons, avec d’autres projets, améliorer et développer d’autres outils plus spécifiques qui viendront se greffer à celui-ci ».

Le Directeur Général du CJARC n’a pas oublié d’exprimer sa gratitude à l’AFD à travers Expertise France et CFI pour la confiance et l’appui financier à hauteur de quatre mille neuf cent quatre-vingt-un euros, soit environ trois millions deux cent soixante mille francs CFA. Le Directeur Général du CJARC a aussi adressé ses sincères remerciements au Ministre de la santé Publique et au Ministre des Postes et Télécommunications qui ont accepté de parrainer cette initiative et de mettre à la disposition du CJARC des données fiables et libres d’utilisation. Sans oublier toutes les institutions qui ont accepté de mettre à la disposition du CJARC leurs données, à travers leurs sites Internet et leurs services de communication. « Notre souhait est que cette plateforme contribue à renforcer la gouvernance, l’ouverture et la transparence dans la gestion des données utiles au développement » a souligné Coco Bertin MOWA visiblement satisfait par la réalisation de ce projet.

Ericien Pascal Nguiamba

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *