Dans le cadre de la cérémonie de remise des équipements d’installation des jeunes bénéficiaires du Plan Triennal Spécial-Jeunes(PTS-Jeunes), le 30 octobre 2020 à Buea dans la Région du Sud-Ouest Cameroun, le Ministre de la Jeunesse et de l’Education  Civique Mounouna Foutsou a visité le Centre National de Désarmement de Démobilisation et de Réinsertion(CNDDR). Une ambiance chaleureuse a régné dans ce centre au cours du bref séjour du Minjec.

 

C’est dans une ambiance chaleureuse et festive que le Ministre Mounouna Foutsou a été accueilli par les jeunes pensionnaires et ex-combattants du CNDDR de Buea. Des pas de danse, des youyou et applaudissements ont rythmé cette phase du séjour du Minjec dans la Région du Sud-Ouest. Dans son propos, le Ministre de la Jeunesse et de l’Education Civique a félicité les ex-combattants et désormais pensionnaires du CNDDR pour avoir laissé les armes afin de s’aligner dans les rangs des acteurs du développement de leur cher et beau pays le Cameroun. Après son propos, le Minjec  a fait un don symbolique aux jeunes du CNDDR de Buea.

Mais à Buea, il y a eu également la remise des kits d’installation aux jeunes bénéficiaires du PTS-Jeunes. Et comme à Douala dans la Région du Littoral où il venait de présider une cérémonie similaire, le Ministre de la Jeunesse et de l’Education  Civique Mounouna Foutsou a invité les jeunes à avoir la confiance en soi. De ne jamais reculer devant rien pendant la phase d’opérationnalisation de leurs projets. De faire usage de leurs séances de REAMORCE (réarmement moral, civique et entrepreneurial) pour surmonter toutes les difficultés qui se poseraient à eux. Mounouna Foutsou a également demandé à ces jeunes d’être des modèles pour leurs pairs qui sont sur leurs traces, pour leur environnement immédiat et pour le Cameroun, leur patrie.  Bon à savoir, ces jeunes devront rembourser ces crédits qui leurs sont accordés par l’Etat. Il est donc question pour  eux de faire preuve de patriotisme économique pour que d’autres jeunes puissent aussi bénéficier du même accompagnement à partir du «Revolving Fund» que vont générer les remboursements attendus d’eux.

EPN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *