Un colloque sur la protection sociale de l’enfance au Cameroun s’est tenu les 29 et 30 octobre 2020 à Yaoundé. Ce Colloque organisé par le Ministère des Affaires Sociales(Minas) sous le thème « Accès à l’éducation des enfants vulnérables » visait d’importants objectifs.

« les présentes assises constituent dès lors, l(occasion indiquée pour dresser un véritable état des lieux des vulnérabilités conjoncturelles chez l’enfant, conjugué aux facteurs sociaux et économiques à certaines pratiques culturelles néfastes au conflits armés dans certaines parties du territoire, aux catastrophes naturelles qui ont récemment frappés certaines parties du territoires national et qui appelle à mon sens des mesures de protection adaptées à l’immaturité physique et mentale des enfants » a déclaré Pauline Irène NGUENE à l’ouverture des travaux à Yaoundé. La protection sociale de l’enfance est restée une préoccupation constante de la communauté internationale au cours des dernières années. Au Cameroun cette protection sociale de l’enfance renvoie à l’accès des enfants à la citoyenneté. Et cette citoyenneté commence par l’établissement de l’acte de naissance à l’enfant.  C’est ce document qui permet à un enfant d’exister et plus tard, de jouir de ses droits civiques et politiques.

Par ailleurs, elle est mise en œuvre au travers des structures destinées à faciliter la resocialisation des enfants inadaptés sociaux. Ensuite le Colloque proprement dit. A long terme ce colloque vise à améliorer l’efficacité des politiques publiques en faveur de l’enfant et à étendre les mesures de protection sociale à toutes les catégories  d‘enfants vulnérables vivant sur le territoire camerounais. A moyen terme, le but de ce colloque est d’accroitre quantitativement les résultats des politiques, programmes et projets de protection sociale en vigueur par une meilleure coordination et complémentarité. Plusieurs participants y ont pris part : Les responsables de structures et Unités Techniques Opérationnelles du Ministère des Affaires Sociales, les administrations de la Plateforme de protection sociale, les Organisations de la Société Civile et autres acteurs dans la prise en charge des questions infantiles etc.

Ericien Pascal Nguiamba

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *