« Tous les handicaps ne sont pas visibles » c’est  le thème choisi pour la célébration de la 29è édition de la Journée Internationale des Personnes handicapées le 3 décembre 2020. Les activités de cette édition ont été lancées mardi 24 novembre au  Centre National de Réhabilitation des Personnes Handicapées-Cardinal Paul Emile LEGER à Yaoundé par le Secrétaire Général du Ministère des Affaires Sociales(Minas) ITOE Beryl IKOMBE épse PANJE.

Le thème choisi pour cette édition est « une invite ou alors une interpellation des Etats à accorder d’avantage une attention particulière aux personnes présentant un handicap non apparent… » a déclaré le Secrétaire Général du Minas  ITOE Beryl IKOMBE épse PANJE. Avant de lancer un appel aux acteurs étatiques aux organisations de la société civile, et même à la communauté internationale « pour leur contribution à la réussite des différentes activités marquant la 29è édition de la Journée Internationale des Personnes Handicapées » et au-delà de la célébration, à être de « véritables défenseurs et militants de la prise en compte de l’approche handicap dans tous les secteurs de développement ».

le SG du Minas, ITOE Beryl IKOMBE épse PANJE.

Selon le Rapport Mondial sur le Handicap publié en 2010, conjointement par l’Organisation Mondiale de la Santé(OMS) et la Banque Mondiale, on estime à plus d’un milliard  le nombre de personnes vivant avec le handicap, soit environ 15% de la population mondiale. On constate que les pays à faible revenus ont une prévalence de handicap plus grande que les pays à revenus supérieurs. Au Cameroun, en appliquant le ratio du Rapport Mondial sur le Handicap au résultat officiel du 3è recensement Général de la Population et de l’Habitat publié en 2010, les personnes handicapées sont estimées à près de 2 millions neuf cent dix mille(2.910.000). Mais il faut noter que dans la population, il y a des handicaps invisibles. Ce qui pourrait amplifier les chiffres.

Au cours du lancement officiel des activités relatives à cette célébration, il a été question pour les participants, venus des administrations publiques, des partenaires Techniques et Financiers, des Organisations en charge des Personnes Handicapées, du personnel du Minas, de faire une rétrospective sectorielle des dix dernières années(2010-2020) sur des actions ayant été menées en faveur de la protection et de la promotion des personnes handicapées tout en se focalisant sur le thème de cette année 2020, à savoir « Tous les handicaps ne sont pas visibles ». Il était aussi question au cours de ce lancement  officiel, de faire savoir au grand public les actions menées en faveur des personnes handicapées dans les secteurs de l’éducation, de l’emploi et la formation professionnelle , du sport, de l’accessibilité aux infrastructures et édifices publics ou ceux ouverts au public, de la protection sociale et de la réadaptation. Outre les communications présentées ce jour, il a été convenu que d’autres espaces de communication seront réquisitionnés dans les médias, afin de poursuivre la sensibilisation auprès des groupes et communautés sur les actions menées en faveur des personnes handicapées au Cameroun.

Ericien Pascal Nguiamba

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *