Les contours de cet évènement ont été abordés au cours d’une audience accordée à Yaoundé à la Présidente de l’Interprofession cosmétique, coiffure bien-être et  esthétique(Icobes) Madame Ngo Yebga Gisèle Raphaëlle par le Ministre des Arts et de la Culture Dr. Pierre Ismaël Bidoung Mkpatt.

«Dans le cadre de l’interprofession,  nous sollicitons votre parrainage dans l’organisation du salon International de la cosmétique de la coiffure, du bien-être et de l’esthétique. Il s’agit d’u évènement culturel, du 18 au 21 août 2021 qui représentera toutes nos chaines de valeur, dans les métiers de la cosmétique de la coiffure du bien-être et de l’esthétique. Dans cette optique nous sollicitons l’obtention de l’esplanade du musée national, la salle de conférences, la régie son et lumière, il s’agit de l’exhibition, des ateliers, des conférences, et du parrainage du Ministère des Arts et de la Culture. » a déclaré la Présidente de l’interprofession Madame Ngo Yebga Gisèle Raphaëlle au cours de l’audience que lui a accordée (avec ses membres), le Ministre des Arts et de la Culture Dr. Pierre Ismaël Bidoung MKpatt le 18 novembre 2020 à Yaoundé.

Au cours de ce salon, il y aura donc des exhibitions des savoirs faire du terroir, exhibition en matière de coiffure, en matière de cosmétique, d’esthétique et toute sorte d’invention mise  sur pied par les membres de l’interprofession. Il s’agira donc de les valoriser au cours de ca salon.

« Nous utilisons les produits à base de nos essences du terroir, le champoing de nkui, le champoing de bambou, les savons à base de la bave d’escargot, des carottes, des papayes, tout ce que nous faisons, nous voulons mettre de la valeur ajoutée à nos produits du terroir, pour les rendre compétitifs sur le marché national et international » a ajouté Madame Ngo Yebga Gisèle Raphaëlle.

Photo de famille avec le Ministre des Arts et de la Culture.

Il faut noter que le secteur était jadis abandonné à lui-même. Et cette audience avec le Ministre des Arts et de la Culture a été l’occasion pour les responsables de l’interprofession de remercier le Minac. « Nous sommes très contents parce que le Ministre des arts et de la culture nous accompagne dans ce travail de structuration, ce travail de valorisation de nos métiers, et ce travail d’agrandir notre économie pour que nous ajoutons la valeur ajoutée à nos matières premières à travers nos domaines d’activités » a dit avec satisfaction la Présidente de l’Icobes. Bon à savoir,  le Minac a aussi été remercié pour avoir permis pour la toute première fois en Afrique centrale que les acteurs des métiers du Bien-être soient intégrés à part entière comme artistes. C’est une première dans la sous-région. Désormais les services font partie du Ministère des Arts et de la Culture ce qui donne aux différents acteurs, des approches économiques et qui leur permet de valoriser le patrimoine culturel, et artistique du Cameroun comme source d‘inspiration et d’intrants.

« Nous sommes satisfaits de cette audience parce que le ministre nous a d’abord félicité pour le travail que nous avons d’abord abattu. Il nous a encouragés et puis maintenant il nous a donné certaines recommandations et orientations. C’est pourquoi nous sommes vraiment satisfaits de cette audience » a déclaré, heureuse, Madame Ngo Yebga Gisèle Raphaëlle qui a profité de cette belle occasion pour remettre les statuts, règlements intérieurs et le code déontologique de l’interprofession au Ministre Bidoung Mkpatt qui à son tour a exprimé ses encouragements pour les efforts faits par l’interprofession.

Ericien Pascal Nguiamba

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *